Mai 18, 2021
Par Le Poing
345 visites




Rassemblement de soutien au peuple palestinien à Montpellier, ce mardi 18 mai

Après la grande manifestation du 15 mai, un nouveau rassemblement de soutien à la Palestine a eu lieu ce mardi 18 mai devant la préfecture de Montpellier. Plus d’une centaine de personnes, des associations (AFPS, BDS…), organisations et syndicats. Le Poing fait avec vous à cette occasion un retour sur cette nouvelle journée de souffrances palestiniennes.

Aujourd’hui les Palestiniens de Jérusalem et de toute la Palestine historique observent une grèvegénérale pour protester contre les massacres perpétrés par Israël à Gaza, la répression coloniale et d’apartheid et le nettoyage ethnique contre les communautés palestiniennes partout dans le monde.

Aujourd’hui le bilan se monte à 222 morts à Gaza dont 67 enfants.

Aujourd’hui l’ONG Care déclare : «  L’urgence à Gaza ce n’est plus le Covid, la seule clinique faisant les tests a été bombardée, l’urgence c’est comment rester vivant… »

Aujourd’hui Netanyaohu a déclaré «  Nous continuerons de bombarder pour ramener le calme…. »

Aujourd’hui le bureau du BDS en Palestine déclare : « Dans le cadre de la guerre qu’elle mène actuellement contre les deux millions de Palestiniens de la bande de Gaza occupée et assiégée, l’armée de l’air israélienne a détruit, le 15 mai 2021, un « immeuble de 11 étages situé dans la ville de Gaza et abritant une soixantaine d’appartements résidentiels et un certain nombre de bureaux, dont ceux d’Al Jazeera Media Network et de l’Associated Press », après avoir averti ses habitants pendant une heure qu’ils devaient l’évacuer. 

Les responsables militaires israéliens ont affirmé que des responsables de la résistance palestinienne avaient pris des bureaux dans ce bâtiment, une affirmation de propagande réfutée par AP.

Indépendamment du discours d’Israël et du fait que les attaques d’Israël contre les journalistes sont routinières et systématiques, cette dernière attaque israélienne à Gaza, comme beaucoup d’autres, constitue une punition collective, un crime de guerre en vertu du droit international. La couverture par les médias principaux de l’assaut israélien contre Gaza jusqu’à ce jour porte une part de responsabilité dans la réalisation de ce crime…

Aujourd’hui comment nous citoyen(ne)s du monde et de France pouvons-nous agir pour que la France et l’Europe prennent des sanctions contre l’état d’ISRAEL, État criminel et mettent fin à leur coopération militaire et sécuritaire ?

En participant à toutes les prochaines initiatives qui iront dans ce sens…..




Source: Lepoing.net