Décembre 17, 2021
Par Marseille Infos Autonomes
395 visites


Ce jeudi 16 décembre a eu l’audience concernant l’occupation des maisons de la ZAP au tribunal de Pertuis. Le procès a été reporté au 6 janvier prochain. Le type de procédure retenu, (le référé d’heure à heure) n’est d’habitude utilisé que dans les cas d’extrême urgence, il a rendu la préparation de la défense impossible. L’avocate de l’EPF a évoqué “un projet qui pourrait démarrer demain” pour justifier cette urgence et demander une décision d’expulsion immédiate. Grossier mensonge lorsque l’on sait que les appels d’offres pour la démolition des maisons n’ont toujours pas été publiés et que l’on connaît les lenteurs administratives liées aux grands projets d’aménagement. Mauvaise foi stupefiante également lorsque l’on sait que dans le cadre du recours contre la déclaration d’utilité publique du projet, la défense de l’EPF annonce au contraire que le projet n’est pas encore du tout défini et qu’il ne s’agit pour le moment que de la constitution d’une réserve foncière. La décision du report a montré l’absurdité de l’argumentaire de l’EPF.

À ces absurdités vient s’ajouter l’interdiction hier soir par la mairie du rassemblement devant le tribunal (rappelons que l’arrêté doit normalement être publié 24h avant le dit rassemblement…). Apparemment, tout le monde n’était pas au courant. Nous étions donc nombreux.ses devant le tribunal, à côté d’une police municipale désemparée, qui reconnaissait elle même les excès d’autorité de son maire. Roger aurait-il été vexé quand nous lui avons rendu le portail qu’il a démoli ?

Quoiqu’il en soit, nous avons un peu plus de temps. Un peu plus de temps pour préparer notre défense. Un peu plus de temps pour nous renforcer à la ZAP. Et surtout, un peu plus de temps pour vous appeler à vous rassembler devant le tribunal de proximité de Pertuis, le 6 janvier à 14h, n’en déplaise au maire. Que ce tribunal décide de nous expulser ou non, soyons nombreux.ses, nous ne nous arrêterons pas là !

Pour la nouvelle année et pour un nouveau monde ! La rentrée ne va pas être fastoche pour Roger…




Source: Mars-infos.org