Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivĂ©s sur notre site progressivement, aprĂšs la parution du prochain numĂ©ro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre kiosquier ou de vous abonner

ActualitĂ©s d’ici et d’ailleurs

- Politiques sĂ©curitaires municipales : la vague verte a des reflets bleus – Les nouveaux maires Europe Écologie-Les Verts mettront-ils fin Ă  la surenchĂšre technosĂ©curitaire Ă  l’échelle locale ? L’analyse de leurs programmes, dĂ©clarations et premiĂšres dĂ©cisions ne laisse augurer aucun changement majeur. En termes de vidĂ©osurveillance, comme d’armement ou d’effectifs des polices municipales, la dĂ©sescalade attendra.

- Un Puy-du-Fou sauce provençale – C’est un joli coin de garrigue, dont Ă©merge un chĂąteau aux racines millĂ©naires. À la Barben, tout prĂšs d’Aix-en-Provence, Vianney Audemard d’Alançon, entrepreneur trentenaire et fervent catholique, veut monter un parc Ă  thĂšme historique… dans un esprit proche du complexe vendĂ©en.

- Les « ripoux Â» de la Paf de MontgenĂšvre – Dans les Hautes-Alpes, deux agents de la police aux frontiĂšres (Paf) ont Ă©tĂ© condamnĂ©s cet Ă©tĂ© par le tribunal de Gap. L’un avait frappĂ© un adolescent malien, l’autre s’était mis dans la poche les 90 € d’une amende rĂ©glĂ©e en liquide par un automobiliste italien. Mais le problĂšme est plus vaste : ces derniĂšres annĂ©es, de nombreux migrants passĂ©s par la frontiĂšre alpine de MontgenĂšvre ont racontĂ© y avoir Ă©tĂ© rackettĂ©s par des policiers.

- Sans les papiers, la rage – Le 30 mai dernier, plus d’une dizaine de milliers de personnes sans-papiers brisent l’interdiction de manifester Ă  Paris. Dans plusieurs autres villes comme Ă  Marseille, des mobilisations similaires revendiquent la fin des violences policiĂšres, la rĂ©gularisation et la fermeture des centres de rĂ©tention. Depuis, le mouvement prend de l’ampleur et des grĂšves de la faim ont Ă©tĂ© lancĂ©es dans plusieurs centres de rĂ©tention.

- Mineurs non accompagnĂ©s : en Moselle, un accueil au rabais – Certains dĂ©partements, les Bouches-du-RhĂŽne par exemple, laissent les mineurs isolĂ©s Ă©trangers passer des mois Ă  la rue ou en squat. En Moselle, on n’en est pas encore lĂ , mais la logique de rĂ©duction des coĂ»ts est la mĂȘme. Pour vider ses foyers surchargĂ©s, le Conseil dĂ©partemental a ouvert des centaines de places en « appartements en semi-autonomie Â». Une « prise en charge low-cost Â» que dĂ©noncent Ă©ducateurs et syndicalistes.

- Des alternatives pĂ©dagogiques publiques sur la sellette – Soutenir le secteur Ă©ducatif privĂ© et les expĂ©rimentations pĂ©dagogiques « business compatibles Â» ? L’Éducation nationale, sauce Jean-Michel Blanquer, sait faire. Mais quand il s’agit de pĂ©renniser des projets pĂ©dagogiques alternatifs Ă  visĂ©e Ă©mancipatrice dans le secteur public, c’est une autre histoire.

Dossier : « Reprendre le temps volĂ© Â»

Par Gwen Tomahawk {JPEG}

- Ce temps qu’on nous vole – Jadis, le champ de bataille Ă©tait d’une clartĂ© limpide : d’un cĂŽtĂ© les vampires exploiteurs, de l’autre ceux dont on volait l’existence. Mais la machine Ă  dĂ©possession s’est perfectionnĂ©e, aidĂ©e en cela par la course aux Ă©chalotes technologiques…

- RĂ©duire le temps de travail : l’évidence abandonnĂ©e – C’est une bataille que la gauche semble avoir dĂ©laissĂ©e. Comme s’il Ă©tait dĂ©sormais vain, voire honteux, de rĂ©clamer moins de labeur pour plus de bonheur. Et pourtant, la rĂ©duction du temps de travail, au cƓur des luttes sociales des siĂšcles prĂ©cĂ©dents, est une solution de bon sens. Retour sur l’histoire d’une idĂ©e.

- Joseph Ponthus : « L’usine te bouffe le temps, le corps et l’esprit Â» – Entretien avec l’auteur d’À la ligne, pĂ©pite noire dĂ©crivant trois annĂ©es passĂ©es dans l’enfer quotidien des abattoirs et conserveries de poisson. Il y est question de temps volĂ© par le capitalisme, de travail Ă  la chaĂźne, des diffĂ©rentes facettes du monstre-usine et de littĂ©rature qui rue dans les brancards.

- Vivre vite pour vivre vite – Depuis 2004, le sociologue allemand Hartmut Rosa s’est employĂ© Ă  montrer, notamment Ă  travers quatre ouvrages remarquĂ©s, combien les sociĂ©tĂ©s occidentales modernes sont shootĂ©es Ă  la vitesse. Jusqu’à ce que la crise sanitaire puis Ă©conomique liĂ©e Ă  la pandĂ©mie du Covid n’oblige les gouvernements Ă  les mettre sur pause.

- Mais qu’est-ce qu’on va faire de… Eric Schmidt, chantre du tout-numĂ©rique – Le vĂ©ritable big boss de Google, moins connu que ses deux cofondateurs Larry Page et Sergey Brin, a quittĂ© le gĂ©ant du numĂ©rique en 2018 pour se consacrer Ă  ses bonnes Ɠuvres et
 conseiller le CongrĂšs et le Pentagone sur les bienfaits de l’intelligence artificielle. La crise du Covid pourrait l’aider Ă  accĂ©lĂ©rer la course vers la sociĂ©tĂ© connectĂ©e.

- Â« La 5G cristallise un paquet de colĂšres Â» – Avec la connexion surpuissante du prochain rĂ©seau de tĂ©lĂ©phonie mobile, on pourra dans les annĂ©es qui viennent tĂ©lĂ©charger un film entier en quelques secondes. Un progrĂšs ? La 5G ouvre surtout la porte au monde dĂ©shumanisĂ© du tout connectĂ©, oĂč chaque objet qui nous entoure pourra jouer les mouchards et renseigner l’industrie sur le moindre de nos comportements. Ce qui n’a pas l’heure de plaire Ă  tout le monde… Entretien avec Nicolas BĂ©rard, journaliste au mensuel Ă©cologiste L’Âge de faire et auteur du livre-enquĂȘte 5G mon amour.

Et aussi…

- Franz Fanon, un roman graphique – Dans Frantz Fanon, une BD Ă  paraĂźtre aux Ă©ditions de la DĂ©couverte le 12 septembre, FrĂ©dĂ©ric Ciriez et Romain Lamy mettent en images la vie et la pensĂ©e du cĂ©lĂšbre militant anticolonialiste.

- Cap sur l’utopie : post-scriptum Ă  notre dossier « cul Â» – AprĂšs le virage dĂ©licieusement polisson des guĂ©rilleros et guĂ©rilleras de CQFD qui leur a mis carrĂ©ment « le cul par-dessus tĂȘte Â» dans le numĂ©ro de juillet-aoĂ»t, le moment est venu de porter un toast capiteux Ă  un fort mal connu agitateur libertaire Ă©picurien, Ernest Armand (1872-1962).

- Fiction : « Holidays in the seum Â» – Une nouvelle d’anticipation oĂč il est question des vacances virtuelles (et bien pourries) d’un macho sans gloire.

- L’édito : GĂ©rald, ses casseroles, ses ambitions et ses darmadrones / Ça brĂ»le ! / Les bonnes nouvelles du mois

- Horoscope / Abonnement (par ici) / Mots croisĂ©s


La Une du n°190 de CQFD, illustrée par Kalem {JPEG}

- Le numĂ©ro 190 de CQFD est en kiosque du 4 septembre au 1er octobre.

  • Ce numĂ©ro est disponible chez prĂšs de 3 000 marchands de journaux partout en France. Pour retrouver les points de vente prĂšs de chez vous, cliquez ici.
  • Pour recevoir les prochains numĂ©ros dans votre boĂźte aux lettres, vous avez la possibilitĂ© de vous abonner.
PDF - 487.8 ko
La Une du n°190 de CQFD en PDF

Article publié le 04 Sep 2020 sur Cqfd-journal.org