Octobre 1, 2021
Par CQFD
330 visites


Quelques articles seront mis en ligne au cours du mois. Les autres seront archivés sur notre site progressivement, après la parution du prochain numéro. Ce qui vous laisse tout le temps d’aller saluer votre marchand de journaux ou de vous abonner

Actualités d’ici & d’ailleurs

- Déchets nucléaires : À Bure, le débat public six pieds sous terre – La future poubelle nucléaire de Bure (Meuse) fait actuellement l’objet d’une enquête publique. N’y voyant qu’une simple formalité préalable à la déclaration d’utilité publique du projet, les opposants dénoncent un « simulacre de démocratie ». Reportage.


Illustration de Martin Viot

- « 7 de Briançon » : Et à la fin, c’est la solidarité qui gagne (ou presque) – Condamnés en 2018 après une manifestation antifasciste et antifrontières, les « 7 de Briançon » ont été relaxés en appel. L’un d’eux écope tout de même de quatre mois de prison avec sursis pour « rébellion ». Dans les Hautes-Alpes, l’accueil des exilés s’organise plus que jamais sans l’État, voire malgré lui. Reportage.

Cordistes morts au travail : Sucre amer – En 2012, deux cordistes perdaient la vie dans un silo de sucre. Condamnés en première instance il y a deux ans, leur employeur et son donneur d’ordre, le groupe Cristal Union, ont été rejugés en appel le 21 septembre. Lui-même ancien cordiste, Éric Louis nous raconte ce procès chargé de violence sociale.

- Les amis socialistes de Poutine au pays du fado (ballade lusitanienne 2/2) – Seconde étape d’un retour récent * sur les rives du Tage, où l’on plonge dans le passé colonial refoulé du Portugal, avant d’examiner la léthargie d’une société que gouverne toujours le Parti socialiste, défenseur historique de l’ordre capitaliste. Mais des éclats d’insubordination brillent ici et là.

- Graines déviantes pour fleurs du futur – Cy Lecerf Maulpoix vient de publier Écologies déviantes, un essai sous-titré « Voyage en terres queers ». Il y propose une singulière traversée des temps pour conjuguer au présent écologie politique et luttes LGBT. Rencontre.


Illustration de Jérémy Boulard Le Fur

Dossier « La grande choucroute complotiste »

- Le complot complotiste – Super intro de notre dossier consacré à l’analyse des phénomènes complotistes qui font tant de mal jusque dans nos rangs.

- Entretien avec Roberto Bui, alias Wu Ming 1 : « Le complotisme est toujours la traduction d’un malaise réel » – Membre des collectifs d’écriture italiens d’extrême gauche Luther Blissett Project puis Wu Ming, Roberto Bui vient de sortir en Italie un livre intitulé La Q di Qomplotto (« Q comme Qomplot »). Il y revient sur l’imaginaire complotiste développé par le mouvement QAnon, qui a bousculé l’actualité américaine et mondiale et participé à l’assaut du Capitole en janvier dernier, replaçant ce moment délirant dans un champ historique et politique élargi.

- L’extrême droite italienne et la mémoire des foibe : « Un fantasme de complot devenu vérité d’Etat » – À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les partisans yougoslaves auraient massacré des milliers d’Italiens innocents. Diffusée par les nazis, reprise par l’extrême droite italienne, cette fake news a été élevée au rang de vérité officielle.

- Le « complotisme » a-t-il bon dos ? – De Marseille, on a l’impression d’un glissement vers la « confusion » et l’extrême droite des cortèges opposés à la politique sanitaire liberticide du gouvernement. Un tableau à nuancer…


Collage de 20100

- Grand remplacement : les racines du fiel – Apparu sous la plume de Renaud Camus, le « concept » raciste de Grand remplacement – à savoir le remplacement des populations européennes par des populations étrangères issues d’une immigration massive et « organisée » – trace une ligne inquiétante entre complotisme identitaire et politique mainstream. Des terroristes suprémacistes blancs s’en sont réclamés, la fachosphère l’agite comme une oriflamme et des politiques l’évoquent franchement dans leurs discours. Depuis dix ans, il infuse tant que ses relents imposent de questionner ses racines complotistes et ses relais médiatiques.

- De l’Internationale au complot juif – En 1871, pour faire diversion de leur responsabilité dans le massacre de la population parisienne, les vainqueurs de la Commune désignent la main de l’Internationale derrière l’insurrection. Cette séquence constitue un passage dans l’histoire du conspirationnisme, entre les thèses antimaçonniques et la judéophobie obsessionnelle.

- La mystification des « Protocoles » – La mauvaise graine du conspirationnisme essaime au gré des vents de l’histoire. Le parcours du livre Les Protocoles des sages de Sion, célèbre faux antisémite, en est une bien sinistre démonstration.

Côté culture

- Ma Plaine, ma bataille – Symbole de la révolte des habitants contre les projets d’urbanisme à haut potentiel gentrificateur, la lutte contre la requalification de la très marseillaise place Jean-Jaurès (aka La Plaine) aura fait couler beaucoup d’encre. Elle a depuis peu son film : La Bataille de La Plaine, qui sortira en salles le 13 octobre. Un docu au doux fumet communaliste qui porte haut les couleurs de l’autogestion.


- Fragments de turbin – Pourfendeur acharné des responsables d’accidents du travail (jusqu’en pages 6 et 7 de ce numéro) et auteur du très bon Chroniques sur cordes (Le Cordiste en colère, 2019), Éric Louis livre un nouveau bouquin : Mes trente (peu) glorieuses – Autoprolographie, tout juste paru aux éditions Les Imposteurs. Un récit sensible et caustique d’une vie d’intérimaire.

- Marx et la journée de travail – Alter ego de CQFD dans le monde du livre, les éditions du Chien rouge ont publié le 24 septembre une nouvelle édition de l’Abrégé du Capital de Karl Marx. Rédigé en 1878 depuis une cellule de prison par l’anarchiste italien Carlo Cafiero, ce petit livre est un résumé accessible du livre I du Capital, ouvrage complexe quoiqu’ayant marqué l’histoire. Extrait.

- Cap sur l’utopie : Sabre aux poings et poignards aux dents ! – Le livre à faucher du trimestre, c’est la réédition, dans la collection du CNRS Biblis, du très dodu (1 014 pages) Dictionnaire des corsaires et des pirates orchestré par les valeureux profs d’histoire de la vie maritime Gilbert Buti et Philippe Hrodej – initialement publié en 2013. Comme on pouvait s’y attendre, vu le sujet, on y trouve plein d’infos excitantes sur les flibustiers orgueilleux au grand cœur qui refusaient d’être, à l’instar des corsaires, des spadassins abrutis de l’ordre monarchico-marchand.

- Sur la route de l’abolitionnisme pénal – Comment imaginer un monde sans flics, sans juges et sans prisons ? Paru au printemps, le petit livre Crimes et peines donne la parole à des penseurs ayant très sérieusement envisagé la question.

Les chroniques

- Je vous écris de l’Ehpad, épisode 11 : « On va nous prendre pour des Gitans ! » – Nouvel épisode de la chronique de Denis L., qui nous livre chaque mois des fragments de son quotidien d’auxiliaire de vie dans un Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) public.

- Pratikopratik : Explorer sa vulve » – Premier épisode d’une chronique régulière, le « pratikopratik » dans lequel on aborde des sujets par le côté le plus concret possible. Cette fois-ci, on y parle en images de masturbation féminine.

Et aussi…

- L’éditoTout le monde déteste Fabien Roussel / Ça brûle ! – Un complot postal / Les bonnes nouvelles du mois

- Horoscope / Abonnement (par ici)


PDF - 1 Mo
La une du numéro 202 en PDF


- Ceci est le sommaire du numéro 202 de CQFD, en kiosque du 1er octobre au 5 novembre 2021.

  • Ce numéro est disponible chez près de 3 000 marchands de journaux partout en France. Pour retrouver les points de vente près de chez vous, cliquez ici.
  • Pour recevoir les prochains numéros dans votre boîte aux lettres, vous avez la possibilité de vous abonner.



Source: Cqfd-journal.org