Février 12, 2021
Par Actualités Sur Les CRA
327 visites


Depuis quelques mois, les prisonnièr.e.s des CRA dénoncent leurs conditions d’enfermement, rendues pires par le Covid-19. Au lieu de libérer, l’État s’acharne à exposer à la maladie, au froid et aux violences habituelles de l’enfermement les prisonnièr.e.s.


Au CRA 1 de Vincennes cette semaine, l’administration a pris la décision d’une mise en quatorzaine du bâtiment 1, en raison de l’explosion de cas positifs au Covid-19 (https://abaslescra.noblogs.org/nouveau-cluster-au-cra-de-vincennes-12-personnes-testees-positives/). À l’entassement des prisonniers dans les cellules et aux conditions sanitaires habituelles dégueulasses – mais qui forcément résonnent différemment en ces temps de maladie – s’ajoutent l’absence totale de gel hydroalcoolique (car ce sont des substances inflammables), le manque de masques et l’incohérence des actes de l’administration . Par exemple, la semaine dernière, les personnes cas contact d’un prisonnier malade ont été réparties dans des cellules déjà remplies !

Avec cette quatorzaine, un acharnement à enfermer, les visites sont donc interdites et les prisonniers se retrouvent encore plus isolés.

Des prisonniers nous ont envoyé des vidéos et des photos pour montrer à quel point ils sont entassés en cellule et à quel point c’est dégueulasse. Pour des raisons évidentes de sécurité et pour ne pas exposer les prisonniers à la répression des flics (les smartphones sont interdits et il y a des fouilles dans les cellules), on a choisi de publier l’audio d’une des vidéos.

Retranscription :
« Nous sommes 6 personnes dans une chambre, les conditions sont très très mauvaises, regardez, comme vous pouvez le constater, on a des boutons de partout, il y a de la crasse par terre. On peut pas filmer dehors parce que c’est interdit, mais ce matériel est fait pour tous les gens qui sont ici et qui sont dans la merde. On vit une vie de chien ici, c’est pire que la prison. On est dirigés par ces gens-là, ils nous traitent comme si on était des esclaves, on peut rien faire de nous-mêmes. On est 6 personnes dans 4 mètres carrés. Même les draps ne sont pas changés. Ici, c’est la misère, je sais pas pourquoi le préfet fait tout ça, on est des gens très bien élevés, très bien éduqués, et voilà ce que nous donne la France (et surtout le préfet du Val-de-Marne).
Il y a des malades du Covid. Hier 7 personnes sont parties car elles étaient malades du Covid. Plus de 20 cas. On est tellement désespérés, on ne sait pas quoi faire pour fuir, échapper à cette maladie, et à tout ce bordel du Centre de Rétention de Vincennes. »

Douches dégueulasses au CRA de Vincennes




Source: Abaslescra.noblogs.org