Octobre 16, 2018
Par Mille Babords
356 visites


Les mouvements d’exils qui entraînent femmes, enfants et hommes sur les routes et mers du Monde, fuyant guerres ou extrême misère du quotidien, sont devenus, depuis quelques années, au cœur des débats, en l’occurrence sur le continent européen. Le miroir déformant médiatique nous empêche bien souvent de comprendre avec justesse la réalité de ces drames humains. Le cinéma se substitue ainsi, mais il n’est pas le seul, aux faux reflets renvoyés par les mass média, et nous permet de développer nos regards, évitant ainsi la caricature, aux effets dévastateurs dans le contexte européen actuel.

Ce sera le cas ce MARDI 16 OCTOBRE à partir de 18h30, à la médiathèque Boris Vian et au cinéma le Méliès de Port-de-Bouc : nous avons le grand plaisir de recevoir les deux réalisatrices, MARIA KOURKOUTA et NIKI GIANNARI, du très beau documentaire DES SPECTRES HANTENT L’EUROPE, qui nous plonge dans le camp d’Idomeni, en Grèce, situé sur la fameuse « route des Balkans ».

Avant la séance, Niki Giannari, écrivaine et poète grecque, viendra à la médiathèque échanger autour de son ouvrage Passer, quoi qu’il en coûte, co-écrit avec le grand philosophe Georges Didi-Huberman !

DÉROULÉ DE LA SOIRÉE

18h30 à la médiathèque Boris Vian – entrée libre

Rencontre littéraire avec l’écrivaine et poète grecque

NIKI GIANNARI

autour de son livre
PASSER, QUOI QU’IL EN COÛTE (Les éditions de Minuit, 2017)
Passer, quoi qu’il en coûte se compose d’une part d’un poème, en version bilingue, de Niki Giannari intitulé Des spectres hantent l’Europe (pages 11 à 21) et d’un texte de Georges Didi-Huberman intitulé « Eux qui traversent les murs » (pages 25 à 88).

Les migrants venus de Syrie, d’Afghanistan, stationnent dans un camp à la frontière gréco-macédonienne. L’incertitude des lendemains les oblige à vivre ou survivre, dans le présent perpétuel de l’attente

20h : buffet au cinéma le Méliès • 21h : projection du film
DES SPECTRES HANTENT L’EUROPE

de Maria Kourkouta & Niki Giannari

(FR/GR, 2018, 1h39, VOST)

La vie quotidienne des migrants (Syriens, Kurdes, Pakistanais, Afghans et autres) dans le camp de Idomeni. En attendant de traverser la frontière gréco-macédonienne : des queues pour manger, pour boire du thé, pour consulter un médecin. Un jour, l’Europe décide de fermer ses frontières une bonne fois pour toutes. Les “habitants” de Idomeni décident, à leur tour, de bloquer les rails qui traversent la frontière.

SUIVI D’UN ÉCHANGE AVEC LES DEUX RÉALISATRICES


Cinéma le Méliès • 12 rue Denis Papin • 13110 Port-de-Bouc

04 42 06 29 77

cinemelies chez wanadoo.fr

Médiathèque Boris Vian • Rue de Turenne • 13110 Port-de-Bouc

04 42 06 65 54

Entrée libre à la médiathèque • Tarifs habituels pour le film au cinéma

Buffet : 7€ • Réservations conseillées au 04.42.06.29.77




Source: