Le comité de soutien des personnels en lutte de l’hôpital psychiatrique du Rouvray se remobilise aujourd’hui. Fondé au printemps 2018 en appui à la grève de la faim qui s’y est tenue pendant 18 jours, il réunit des habitantes et des habitants de l’agglomération rouennaise, usagères et usagers de l’hôpital public en tant que patient·es ou aidant un·e proche souffrant de maladie physique ou psychique.

D’une part nous soutenons spécifiquement les agents du Rouvray visés par des procédures disciplinaires pour avoir lancé l’alerte, au début de la crise sanitaire, sur des consignes mettant en danger le personnel aussi bien que les malades (voir liens ci-dessous). D’autre part, nous défendons plus généralement l’hôpital public et l’accès universel à la santé et à une vie digne.

Nous avons de la mémoire et nous savons que la lutte du Rouvray en ce printemps 2020 s’inscrit dans une longue histoire. Une histoire locale, avec la grève de 2018 qui réclamait déjà des moyens pour du soin et qui luttait contre la maltraitance institutionnelle. Une histoire nationale, avec la grève de multiples services hospitaliers depuis des années pour la défense de l’hôpital public, avec le mouvement des Gilets jaunes, avec la lutte contre la réforme des retraites.

Alors que le protocole signé en 2018 n’est toujours pas respecté par la direction du Rouvray, alors qu’elle tente aujourd’hui de museler toute dénonciation de ses défaillances, alors que le management comptable reprend ses habitudes dans les hôpitaux tout juste libérés de la première vague de l’épidémie, nous appelons à soutenir massivement les soignantes et soignants du Rouvray, du CHU et de l’ensemble du service public de la santé.

Pour que le monde d’après ne constitue pas une aggravation accélérée de celui d’avant, mais son renversement complet, transformons chaque applaudissement en brique pour refonder l’hôpital public.

En nous protégeant collectivement au moyen de masques et avec une détermination sans failles, nous appelons à trois rendez-vous :

  • mardi 2 juin à 18 h : rassemblement devant le CHU de Rouen pour l’hôpital public
  • samedi 6 juin à 11 h : réunion du comité de soutien du CH du Rouvray

    (contactez-nous sur soutienrouvray arrobase netcourrier point com pour y participer)
  • mardi 16 juin : mobilisation nationale pour l’hôpital public}

Davantage d’informations sur la lutte du CH du Rouvray :

Photo Jean Pierre Levaray