Janvier 23, 2017
Par Paris Luttes
43 visites


Communiqué de presse SUD Activités Postales 92

Gaël Quirante, secrétaire de notre organisation syndicale était convoqué demain à la Cour Administrative de Versailles à la suite d’une procédure de licenciement… lancée en 2010 !

La Poste avait effectué une demande de licenciement de Gaël auprès de l’Inspection du Travail : refus.

Appel auprès du Ministre du Travail : refus !

Appel auprès du TA : encore refus !

7 ans après les faits, la Poste a donc fait à nouveau appel de cette dernière décision.

Nous venons cependant d’apprendre que le Ministère du Travail était intervenu dans le cadre du procès en prenant position contre le licenciement de Gaël Quirante. La Poste se retrouve donc isolée, elle qui s’acharne contre Gaël : elle lui a infligé un an et demi de mise à pied sur 13 ans de carrière et le convoque aujourd’hui même en vue d’une nouvelle procédure de licenciement !

Nous n’avons pas encore la prochaine date d’audience. Le rassemblement initialement prévu demain devant la Cour Administrative de Versailles est donc reporté. Une nouvelle date de rassemblement sera communiquée dès la nouvelle date du procès connue.

Il est urgent de regrouper tous les militants et toutes les militantes visés par des procès et des poursuites disciplinaires pour organiser une riposte d’ensemble contre la répression et contre l’offensive de la classe dirigeante !




Source: