Devant les horreurs qui se sont produites à Christchurch, en Aotearoa (soi-disant Nouvelle-Zélande), le Collectif anarchiste Emma Goldman souhaite exprimer sa solidarité avec les communautés musulmanes autant locale que du monde entier. Lors de la prière d’aujourd’hui, un terroriste d’extrême-droite (et possiblement d’autres) a assassiné 49 personnes; un geste inspiré par la haine et l’islamophobie. L’humanité est endeuillée. 

Le feuilleton médiaticopolicier en fait un instant son dossier chaud pour ensuite redonner leurs aises :

– aux éditorialistes qui ont fait de l’alimentation des préjugés populaires un métier
– aux forces de police qui brillent de complaisance devant les groupes d’extrême-droite et se font elles-mêmes instrument de l’oppression avec leur profilage racial
– aux politiciens et politiciennes qui se servent des discours populistes de manière opportuniste et instrumentale et aliènent les classes populaires et ouvrières
– aux militants et militantes d’extrême-droite qui propagent et répandent des préjugés sordides et des menaces à l’endroit des personnes musulmanes
– aux « jambons ordinaires », qui dans leur ignorance crasse, « font du social » en cassant du sucre sur le dos des minorités
– et bien d’autres…

Trônant sur sa toilette dorée, le Premier ministre du Québec M. Legault, qui affirme haut et fort son ignorance du phénomène social de l’islamophobie au Québec, préparait ce matin un beau discours pour les médias. Demain, il pourra recommencer à se servir des préjugés de la masse pour imposer à des éducatrices et des enseignantes musulmanes l’interdiction du port de signes religieux au nom de la « laïcité ». Pendant ce temps, leurs collègues catholiques, guère inquiété-e-s, pourront porter la croix et le crucifix continuera sans gêne d’orner de nombreuses classes d’écoles publiques.

À force d’isoler les faits, nos bien-pensants en oublient la réalité. De La Meute aux cellules clandestines de néonazis, les militants et militantes d’extrême-droite cherchent à favoriser le développement de tensions entre les peuples et les communautés par la multiplication des gestes haineux. Dans les médias, on offre une tribune à un Sylvain Brouillette, chef clown de La Meute, qui peut d’une main affirmer que tous les musulmans sont des radicaux et inviter la population à se joindre à des « clans » d’action secrets et de l’autre main refuser toute responsabilité face aux gestes islamophobes. Sur les réseaux sociaux, on voit dorénavant des militants et militantes d’extrême-droite exhiber des armes. Il se trouve que les membres du Collectif Emma Goldman et des militants et militantes antiracistes sont même menacé-e-s ouvertement par des individus de ce genre qui habitent au Saguenay-Lac-St-Jean. La police ferme les yeux et le mythe des « faits isolés » est conforté.
Sur l’un des chargeurs du fusil du terroriste de Christchurch, le nom d’Alexandre Bissonnette, terroriste d’extrême-droite auteur de l’attentat de la Mosquée de Québec, avait été inscrit. Je ne peux m’imaginer la douleur que peuvent ressentir les proches des victimes de l’attentat de Québec à l’idée qu’un geste aussi sordide ait pu faire un émule. Dernièrement, l’annonce de l’appel de la peine de Bissonnette avait suscité sur les réseaux sociaux une vague de commentaires islamophobes faisant parfois même l’apologie des gestes haineux et du terrorisme. Dans le climat actuel, où foisonnent les discours populistes, la parole d’extrême-droite devient décomplexée à un niveau plus qu’inquiétant.
À moins de s’engager collectivement contre l’islamophobie, le racisme et les autres systèmes d’oppression, on ne peut que s’attendre à une multiplication des gestes haineux. Le changement ne pourra venir que de nous-mêmes. C’est nous qui pouvons tisser des liens de solidarité pour former des communautés inclusives. C’est nous qui pouvons réduire à néant l’extrême-droite, c’est le temps de s’organiser. 
Collectif anarchiste Emma Goldman 
15 mars 2019

Source: http://ucl-saguenay.blogspot.com/2019/03/attentats-de-christchurch-detruire-le.html -