Communiqué du commando Serê kaniyê à propos de l’attaque symbolique du consulat turc à Lyon

English version below

Nous, le commando Serê kaniyê du nom de la première ville attaquée par l’armée du fasciste turque d’Erdogan, revendiquons notre première attaque symbolique du consulat de Turquie à Lyon. Nous répondons à l’appel international à soutenir le Rojava par tous les moyens.

Cette attaque se veut en soutien au peuple kurde réclamant son autonomie et son indépendance.

Le rouge sur la façade représente le sang que le gouvernement turc a sur les mains.

Les États occidentaux comme les États-Unis sont les complices du massacre qui est entrain de se dérouler au Rojava.

Nous soutenons le processus démocratique en cours au Rojava. Depuis 2012, cette région au nord de la Syrie jouit d’une indépendance de fait et d’une administration autonome. Une expérimentation politique unique s’y déroule, basée sur la démocratie directe, les assemblées locales, le féminisme, l’écologie et la cohabitation des différents peuples. Malgré toutes ses imperfections, cette expérience représente une vraie alternative et mérite d’être défendue. Nous la défendrons.

#DefendRojava

#riseup4rojava

#SoutienInternational

Signé : Le commando Serê kaniyê

Le consulat turc à Nantes a également été pris pour cible deux fois dans les trois derniers jours

Dans la nuit de lundi à mardi 15 octobre, un engin incendiaire a été jeté sur le balcon du premier étage du consulat de Turquie à Nantes et des tags contre le chef d’État turc (« dictateur fasciste », « Erdogan assassin »), accompagnés d’un « A » cerclé, ont été tracés sur la façade. Vers 1 h 50 du matin, un témoin a appelé les pompiers, constatant un début d’incendie au niveau du balcon. Les sapeurs-pompiers ont éteint les flammes. La nuit suivante, vers 2 h du matin, ce même consulat a été attaqué par trois personnes qui ont été interpellées. Le bâtiment était sous surveillance policière depuis l’attaque de la nuit précédente. De la peinture verte a été aspergée sur les murs du consulat et de l’essence répandue le long des grilles.


The Serê kaniyê commando’s communiqué claiming responsibility for the symbolic attack against the turkish consulate in Lyon

We are Serê kaniyê commando from the name of the first town attacked by the Erdogan’s fascist army and we claim our first symbolic attack : The Turkish consulate in Lyon. We respond to the international call support the Rojava by all means.

This attack is to show support to the Kurdish people who is claiming it’s autonomy and independence.

The red on the wall represents the blood that the Turkish government has on its hands.

The occidental states, just like the USA are complicit to the massacre happening now in Rojava.

We support the democratic process ongoing in Rojava. Since 2012, this northern Syria’s state possesses an in-fact independence and an autonomous administration. A unique political experimentation is ongoing, based on direct democracy, local assembly, feminism, ecology and a coexistence of different people. Despite all it’s imperfections, this experience represents a real alternative worth defending.

The Serê kaniyê commando


Article publié le 17 Oct 2019 sur Paris-luttes.info