Nous revendiquons l’attaque du Siège de la Fédération du Nord du Parti Socialiste.

Dans la nuit, nous avons détruit la façade vitrée du 12 rue Lydéric à Lille.

Pourquoi cette offensive contre le PS ?

- Parce que le système c’est vous !

- Parce que l’État d’urgence, la Loi Travail, le 49.3, le CICE, la politique des riches, c’est vous.

- Parce que la loi Renseignement pour toujours plus de cyber-surveillance et toujours plus nous espionner, c’est vous.

- Parce que vous avez permis encore plus d’exportation d’armes françaises à l’étranger, et vous êtes ainsi rendus complices de nombreux massacres (Yémen, Syrie, Palestine)

- Parce que vous avez fait perdurer la politique néo-coloniale de la France en Afrique, notamment au Mali et en Centrafrique.

- Parce que vous n’avez cessé de réprimer les mouvements sociaux, que ce soit sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, dans les rues de Paris, ou en Guyane.

- Parce que vous n’avez fait qu’augmenter les effectifs de police et leur armement.

- Parce que le PS a participé à la montée du fascisme en France et en Europe.

- Parce que le PS a été l’artisan principal de la destruction du droit du Travail, et l’est encore aujourd’hui.

- Parce que vous aussi vous vous êtes attaqués à nos retraites.

- Parce que le PS et ses politiques assassinent les migrant-e-s, les exilé-e-s et les sans-papiers.

- Parce que DSK n’est que la partie cachée de l’iceberg socialiste.

- Parce que Pierre Moscovici a affamé le peuple grec.

- Parce que Manuel Valls.

- Parce que Jérôme Cahuzac.

- Parce que Gérard Collomb.

- Parce que le PS a crée Emmanuel Macron.

- Parce que Martine Aubry devrait prendre sa retraite.

- Parce que les socialistes sont des fils de patrons, des vendus, des collabos, des ordures et des corrompus.

- Parce que la liste est trop longue.

Parce qu’on n’oublie pas que c’est en 2016 et avec la loi El-Khomri que notre rage s’est réveillée.

Parce que nous voulons que ce parti, comme tous les autres, disparaisse définitivement.

On tient aussi à transmettre toute notre solidarité et toute notre affection aux personnes, qui comme nous, font le choix de l’action directe.

Vive l’anarchie !



Article publié le 31 Août 2020 sur Lille.indymedia.org