Hier soir, le Saint-Sauveur a Ă©tĂ© attaquĂ© par les fascistes.
Il faisait beau, nous avions installĂ© une grande terrasse exceptionnelle. Les gens Ă©taient lĂ , paisible comme toujours, heureux de se retrouver, enfin, aprĂšs la fermeture liĂ©e au confinement. Il y avait sur la place beaucoup de monde, des habituĂ©s du bar, des habitants du quartier, des passants, des enfants…
Quand, peut aprĂšs 21 heure, un groupe d’une vingtaine d’individus a surgit du haut de la rue, armĂ© de manche de pioche et s’est ruĂ©e sur les gens attablĂ©s. Panique, Ă©videment…
On pense, l’espace d’un instant, Ă  une charge de police. Mais non, cette fois, c’est l’extrĂȘme-droite radicale, les fachos, qui attaquent. Ils saccagent la terrasse, agressent les gens sur la place sans distinction et inondent de gaz lacrymogĂšne le bar oĂč se sont rĂ©fugiĂ©s un grand nombre de personnes. Cassent quelques vitres…
TrÚs vite, ils doivent fuir, car la réaction spontanée du quartier se traduit par une contre attaque massive.
Que dire …
D’abord que nous allons tous bien. TrĂšs peu de dĂ©gĂąts au final et peu ou pas de blessĂ©s. Le bar sera, Ă©videmment, ouvert aujourd’hui. Ce type de tentative d’intimidation ne fait que nous renforcer dans nos convictions. Nous continuerons Ă  dĂ©fendre l’esprit antifasciste de ce quartier. La tolĂ©rance, la solidaritĂ©, le plaisir du « vivre ensemble », le respect et la paix.

Contre la bĂȘtise, la violence et la haine, aujourd’hui comme hier, no passaran !

L’équipe du Saint-Sauveur

Le 6 juin 2020




Source: Visa-isa.org