Retrouvez le sommaire de ce vingt-cinquiÚme numéro.

Les prĂ©cĂ©dents numĂ©ro sont disponibles en ligne NumĂ©ro 1 ; NumĂ©ro 2 ; NumĂ©ro 3 ; NumĂ©ro 4 ; NumĂ©ro 5 ; NumĂ©ro 6 ; NumĂ©ro 7 ; NumĂ©ro 8 ; NumĂ©ro 9 ; NumĂ©ro 10, NumĂ©ro 11, NumĂ©ro 12, NumĂ©ro 13, NumĂ©ro 14 ; NumĂ©ro 15 ; NumĂ©ro 16 ; NumĂ©ro 17 ; NumĂ©ro 18 ; NumĂ©ro 19 ; NumĂ©ro 20 ; NumĂ©ro 21 ; NumĂ©ro 22 ; NumĂ©ro 23 ; NumĂ©ro 24.


Éditorial : Qu’est-ce qu’une convention ? (Jean-Marie Harribey , Jean Tosti)

Le mot « convention Â» a Ă©tĂ©, cette annĂ©e, mis Ă  l’honneur parce que la Convention citoyenne pour le climat a rĂ©uni cent-cinquante Français tirĂ©s au sort pour prĂ©senter des mesures susceptibles de lutter efficacement contre le rĂ©chauffement climatique. Et l’histoire est ponctuĂ©e d’évĂ©nements conduits par des assemblĂ©es politiques statuant sur le droit ou sur des traitĂ©s internationaux. Ainsi, par exemple, la Convention nationale, Ă©lue en septembre 1792 au suffrage universel masculin, chargĂ©e de rĂ©diger une nouvelle constitution, instaurĂ©e la RĂ©publique et, pour faire face Ă  la contre-rĂ©volution, ouvre la pĂ©riode de la Terreur, et s’achĂšve en 1795 pour laisser la place au Directoire, aprĂšs la chute de Robespierre en juillet 1794.

Lire la suite

Dossier : Suite de la Convention citoyenne pour le climat

La CCC : Sans filtre, mais avec amendements
 ! TĂ©moignage d’un participant (Pierre Ruscassie)

La Convention citoyenne pour le climat s’est conclue dans l’enthousiasme de ses membres pour avoir participĂ© Ă  une prise de conscience de l’urgence climatique Ă  transmettre : la Terre peut exister sans nous, mais nous ne pouvons pas vivre sans elle. « Les tempĂ©ratures supĂ©rieures Ă  50 °C Ă  l’ombre, qui vont devenir plus frĂ©quentes, seront mortelles dans certaines rĂ©gions du monde, oĂč l’air saturĂ© en humiditĂ© interdit toute Ă©vaporation de la sueur. Nous ne sommes pas uniquement devant le choix d’une politique Ă©conomique pour faire face Ă  une crise Ă©conomique, sociale et environnementale. Le rĂ©chauffement et le dĂ©rĂšglement climatiques menacent la survie de l’humanitĂ©. C‘est une question de vie ou de mort ! Â».

Lire la suite

Convention citoyenne pour le climat : face Ă  l’immobilisme politique, une ambition citoyenne (Vincent Gay, L’Espace Écologie et sociĂ©tĂ© d’Attac)

En juillet dernier, l’espace Écologie et SociĂ©tĂ© d’Attac a produit une longue analyse du rapport remis au gouvernement par la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Vincent Gay en publie pour Les Possibles une version rĂ©duite et actualisĂ©e au vu des derniĂšres dĂ©cisions et dĂ©clarations du gouvernement.

Lire la suite

Écocide, une incrimination pĂ©nale chargĂ©e d’une dimension Ă©cosystĂ©mique (ValĂ©rie Cabanes, Marine Calmet)

Le 20 juin dernier, les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) ont votĂ© Ă  99,3 % en faveur de la reconnaissance du crime d’écocide et des limites planĂ©taires dans le droit français. Une proposition qui s’est, au cours des dĂ©bats, imposĂ©e comme une des mesures phares. Pour les citoyennes et les citoyens, il s’agit “d’adopter une loi qui protĂšge les Ă©cosystĂšmes de la dĂ©gradation et de la destruction, en faisant porter la responsabilitĂ© juridique financiĂšre sur les auteurs des dĂ©prĂ©dations”. Explications

Lire la suite

L’écocide : vers une reconnaissance internationale (Marie Toussaint)

Au cours des derniers mois, la thĂ©matique de l’écocide a – enfin – fait sa vĂ©ritable entrĂ©e au sein du dĂ©bat public français. Nous le devons notamment aux citoyen.ne.s de la Convention citoyenne sur le climat qui, en juin dernier, ont rendu d’ambitieuses et rĂ©jouissantes conclusions Ă  ce sujet, et qui ont votĂ©, Ă  99% des suffrages exprimĂ©s, en faveur d’un rĂ©fĂ©rendum pour « adopter une loi qui pĂ©nalise le crime d’écocide dans le cadre des 9 limites planĂ©taires Â». Un mois plus tard, c’est Greta Thunberg, 150 scientifiques de renom et prĂšs de 3 000 signataires cĂ©lĂšbres qui en appelaient, dans une lettre ouverte adressĂ©e aux 27 dirigeant.e.s des États membres de l’Union europĂ©enne, Ă  porter le combat pour la reconnaissance et la condamnation des Ă©cocides en droit international. Et, en effet, il y a urgence : il est plus que temps de se mobiliser, partout et Ă  tous les niveaux, pour faire cesser et voir condamnĂ©s ces Ă©cocides, graves crimes contre la planĂšte.

Lire la suite

Un ratĂ© dans la Convention citoyenne pour le climat : le temps de travail (Jean-Marie Harribey )

La Convention citoyenne sur le climat, qui a remis son rapport en juin 2020, a Ă©cartĂ© la proposition de rĂ©duire sur 10 ans la durĂ©e lĂ©gale hebdomadaire du travail Ă  28 heures sans perte de salaire. Ainsi, la pression de l’idĂ©ologie libĂ©rale pour, au contraire, augmenter la durĂ©e du travail Ă  la sortie du confinement dĂ» Ă  la crise pandĂ©mique a Ă©tĂ© trop forte. L’idĂ©e que la rĂ©duction du temps de travail (RTT) puisse exercer un rĂŽle favorable pour endiguer le chĂŽmage est l’objet bisĂ©culaire d’une lutte de classes.

Lire la suite

Quelques critiques de la convention citoyenne sur le climat (Jacques Testart)

La convention citoyenne sur le climat (CCC) n’était pas une convention de citoyens (CdC)i. Elle Ă©tait l’une des centaines de confĂ©rences de citoyens qui ont eu lieu dans le monde depuis trente ans. La nuance est trĂšs importante : si nous avons inventĂ© la CdC en 2007ii, c’était pour proposer un protocole bien dĂ©fini, capable d’endiguer les procĂ©dures au doigt mouillĂ© ou Ă  l’économie de moyens qui se dĂ©veloppaient partout.

Lire la suite

Que faut-il attendre de la Convention citoyenne pour le climat ? (Gilles Rotillon)

La France a votĂ© « vert Â» aux municipales, et ça tombe bien parce que la Convention citoyenne venait de remettre ses 149 propositions pour la transition Ă©cologique Ă  Emmanuel Macron qui nous a assurĂ© qu’il avait compris le message. Deux questions viennent immĂ©diatement Ă  l’esprit dans ce nouveau contexte : sommes-nous vraiment sur un changement de trajectoire et quel crĂ©dit accorder Ă  l’engagement prĂ©sidentiel ?

Lire la suite

Pourquoi tant de haine pour le peuple ? (AndrĂ© Bellon)

La crise politique que nous traversons n’est pas qu’une crise de rĂ©gime un peu plus grave que les autres. Elle exprime une inquiĂ©tude sur le sens des mots, sur la nature mĂȘme de la vie publique, sur les relations sociales. Elle concerne en fait le devenir de l’humanitĂ© au sens de la capacitĂ© de l’humain Ă  maĂźtriser son propre destin.

Lire la suite

Le tirage au sort : intĂ©rĂȘt et limites (Pierre Khalfa)

La Convention citoyenne sur le climat a relancĂ© le dĂ©bat sur le tirage au sort. Cette question est d’autant plus importante que la dĂ©mocratie reprĂ©sentative connaĂźt une crise existentielle. Dans cette situation, le tirage au sort peut-il apparaĂźtre comme un moyen de renouveler la dĂ©mocratie ?

Lire la suite

DĂ©bats

DĂ©codage des conclusions adoptĂ©es par le Conseil europĂ©en le 21 juillet 2020, par le groupe de travail UE d’Attac

La rĂ©union du Conseil europĂ©en du mois de juillet (la plus longue de l’histoire) a pris des dĂ©cisions trĂšs importantes. Deux sujets ont Ă©tĂ© abordĂ©s : le plan de relance de 750 milliards d’euros suite Ă  la pandĂ©mie et le Cadre financier pluriannuel (CFP). Les 27 reprĂ©sentants des États membres n’ont pas, Ă  proprement dit, pris de dĂ©cisions opĂ©rationnelles. Ils se sont mis d’accord sur des plans d’actions. La forme que les mises en Ɠuvre vont prendre sera abordĂ©e plus tard. Mais les 90 heures de discussions montrent, si besoin, que des tensions Ă©normes existent au sein de l’Union, et, sans nul doute, des visions diffĂ©rentes de l’avenir de l’Union europĂ©enne.

Lire la suite

Des aides liĂ©es au taux de carbone du sol pour promouvoir une nouvelle rĂ©volution agricole ? (Daniel Hofnung)

On assiste Ă  la baisse presque gĂ©nĂ©rale de la teneur des sols en matiĂšre organique, en particulier sur les vignes, les vergers et les cultures. Ce taux aurait diminuĂ© de moitiĂ© dans les sols agricoles d’Europe occidentale et d’AmĂ©rique du Nord depuis les annĂ©es 1950 avec la gĂ©nĂ©ralisation progressive de l’agriculture productiviste. Certaines rĂ©gions de culture intensive ou de vignobles, comme le Bordelais, arrivent Ă  avoir un taux trĂšs faible. Les prairies, et surtout les forĂȘts, conservent un bon taux de matiĂšre organique, autour de 80 tonnes de carbone par hectare.

Lire la suite

Pour une transition Ă©cosocialiste en rupture avec le capitalisme : arguments et propositions (Claude Calame)

DestinĂ©es Ă  atteindre une baisse d’au moins 40 % des gaz Ă  effet de serre pour 2030 par rapport Ă  1990, les 149 propositions diffusĂ©es par la Convention citoyenne pour le climat en juin dernier s’inscrivent Ă  l’évidence dans une perspective entiĂšrement rĂ©formiste. NĂ©anmoins, Emmanuel Macron, au lendemain d’élections municipales favorables aux Ă©cologistes, en a d’emblĂ©e rejetĂ© trois.

Lire la suite

La covid, la science et le citoyen (Jacques Testart)

La rĂ©cente pandĂ©mie a montrĂ© l’impuissance de la science pour combattre. Ce n’est pas seulement l’insuffisance matĂ©rielle des moyens de protection (masques, dĂ©sinfectants, tests…) qui fut alors rĂ©vĂ©lĂ©e, dĂ©montrant une carence du politique, c’est l’ignorance scientifique de leur efficacitĂ© rĂ©elle et de leurs places respectives dans la stratĂ©gie de distanciation et de confinement, seule parade disponible bien qu’hĂ©ritĂ©e des siĂšcles passĂ©s. Et ce n’est pas seulement l’absence de traitement qui inquiĂšte, c’est la perspective trĂšs lointaine et mĂȘme douteuse d’un traitement efficace (vaccin).

Lire la suite

Le livre d’Alain Bihr et Michel Husson sur ceux de Thomas Piketty : une leçon de socio-Ă©conomie (Jean-Marie Harribey )

Le sociologue Alain Bihr et l’économiste Michel Husson publient en cette rentrĂ©e un livre critique sur les thĂšses dĂ©fendues par Thomas Piketty : Thomas Piketty, une critique illusoire du capital (Paris, Syllepse, Lausanne, Page 2, 2020). Les ouvrages de Thomas Piketty ont fait le tour du monde et leur auteur les prĂ©sente comme complĂ©mentaires : Le capital au XXIe siĂšcle (Paris, Seuil, 2013), suivi de Capital et idĂ©ologie (Paris, Seuil, 2019), mais il annonce le second comme devant ouvrir la « boĂźte noire Â» des inĂ©galitĂ©s (p. 11).

Lire la suite

À l’attention des lecteurs, note sur le statut de la revue Les Possibles

La revue Les Possibles a maintenant quatre ans d’ñge et sa diffusion progresse rĂ©guliĂšrement. Nous rappelons qu’elle fut crĂ©Ă©e Ă  l’initiative du Conseil scientifique d’Attac pour ĂȘtre un lieu de dĂ©bat thĂ©orique sur la nĂ©cessaire transformation de la sociĂ©tĂ©, aujourd’hui minĂ©e par le capitalisme nĂ©olibĂ©ral. DĂšs lors, ouverte Ă  toutes les personnes qui s’inscrivent dans cette perspective, elle est indĂ©pendante de l’association Attac, le contenu des articles est de la responsabilitĂ© de leurs auteurs et n’engage pas l’association. La diversitĂ© des sujets, des auteurs et des disciplines tĂ©moigne de la volontĂ© de garantir le pluralisme des idĂ©es. Le choix des thĂšmes et le respect des rĂšgles du dĂ©bat scientifique et dĂ©mocratique sont assurĂ©s par un comitĂ© Ă©ditorial dont la composition figure Ă  la fin du sommaire.

Le comité éditorial

Adresse

Attac, 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris

Directeur de la publication

Jean-Marie Harribey

Secrétariat de la rédaction

Isabelle Bourboulon, Jacques Cossart, Jean-Marie Harribey, Esther Jeffers, Frédéric Lemaire, Christiane Marty, Pascal Paquin, Jeanne Planche, Dominique Plihon, Jean Tosti, Aurélie Trouvé

Responsables techniques

Edgard Deffaud, Serge Gardien, Éric Le Gall, Wilfried Maurin, Pascal Paquin, Tom Roberts, RĂ©mi SergĂ©, Olivier TĂ©tard, Valentin Drean

Comité éditorial

Sylvie Agard, Christophe Aguiton, Verveine Angeli, Paul AriĂšs, GeneviĂšve Azam, Daniel Bachet, Jacques Berthelot, Catherine Bloch-London, Martine Boudet, Isabelle Bourboulon, Thierry Brugvin, Thierry Brun, Alain CaillĂ©, Claude Calame, Christian Celdran, François Chesnais, Francoise Clement, Pierre Concialdi, Jacques Cossart, Thomas Coutrot, Christian Delarue, Vincent Drezet, CĂ©dric Durand, Guillaume Duval, Mireille Fanon-MendĂšs-France, Daniel Faugeron, David Flacher, Fabrice Flipo, Pascal Franchet, Bernard Friot, Jean Gadrey, Susan George, JĂ©rĂŽme Gleizes, GĂ©rard Gourguechon, AndrĂ© Grimaldi, Janette Habel, Nicolas Haeringer, Jean-Marie Harribey, Michel Husson, Esther Jeffers, Isaac Johsua, Pierre Khalfa, Serge Le QuĂ©au, FrĂ©dĂ©ric Lemaire, Christiane Marty, Gus Massiah, Antoine Math, Dominique MĂ©da, Georges Menahem, Denise Mendez, Pascal Paquin, RenĂ© Passet, Évelyne Perrin, Dominique Plihon, Thierry Pouch, Daniel Rallet, Jean-Claude Salomon, Catherine Samary, Denis Sieffert, Vicky Skoumbi, Jean-Louis Sounes, Daniel Tanuro, Bruno Tinel, Michel Thomas, Jean Tosti, Éric Toussaint, StĂ©phanie Treillet, AurĂ©lie TrouvĂ©, Patrick Viveret

Contact avec la revue et soumission d’articles

Les propositions d’articles nouveaux ainsi que les contributions rĂ©pondant Ă  des textes publiĂ©s dans les numĂ©ros prĂ©cĂ©dents de la revue doivent ĂȘtre adressĂ©es au secrĂ©tariat de la revue : [email protected]

La revue a nouĂ© un partenariat avec Mediapart Ă  travers une « Ă©dition Â» crĂ©Ă©e sur ce site : http://blogs.mediapart.fr/edition/la-revue-du-conseil-scientifique-dattac. À chaque parution trimestrielle de la revue, un des articles sera mis en ligne sur Mediapart.


Article publié le 30 Sep 2020 sur Solidaires.org