Mai 19, 2022
Par Attaque
187 visites

Scenes from the Atlanta Forest / mercredi 11 mai 2022

Mercredi 24 mai (le 4ème jour de la troisième Semaine d’action) [c’est probablement mercredi 11 mai ; NdAtt.], juste après 10h, deux flics du service des parcs du comté de DeKalb [comté où se trouve une partie de l’est de la ville d’Atlanta ; NdAtt.] sont entrés dans la forêt, pour inspecter le chemin creusé par les bulldozers lundi dernier sur le terrain pour avions radio-commandés. Pendant qu’ils sortaient, des défenseur.euse.s de la forêt leur ont tendu une embuscade, en lançant des pierres et des bouteilles sur leurs voitures et en leur brisant des vitres. Il paraît qu’ils ne soient pas si redoutables quand ils ne sont pas accompagnés par la police du comté de DeKalb, qui aide à ratisser les campements, comme ils l’ont fait en décembre dernier, à la demande de Blackhall Studios, suite au sortilège jeté par le « Witch Bloc ».

A midi, une camionnette avec sur la porte le mention « Law enforcement – department of Juvenile Justice » [ça devrait correspondre à peu près aux tribunaux (et aux taules) pour mineur.e.s ; NdAtt.] au dessus d’un sceau avec la silhouette de l’État de Géorgie s’est arrêtée sur le parking de Intrenchment Creek Park, près du Gazebo [un lieu de résistance des défenseur.euse.s de la forêt ; NdAtt.]. Environ une heure plus tard, la camionnette a soudainement été attaquée par une pluie de pierres et plusieurs pneus ont été crevés. La camionnette a tenté d’échapper, mais elle est restée bloquée sur le parking jusqu’à ce que la police du comté de DeKalb puisse l’escorter dehors. Les policiers marchaient nerveusement à reculons, pour garder les yeux rivés sur la ligne des arbres, d’où, ils le savaient, les défenseur.euse.s de la forêt les surveillaient à chaque instant.

Plusieurs véhicules de police ont été endommagés. Personne n’a été interpellé.e ou arrêté.e. La justice juvénile a été rendue, mais probablement pas de la façon qu’ils entendent. Atlanta restera une forêt.




Source: Attaque.noblogs.org