Mai 15, 2016
Par Le Chat Noir Emeutier
241 visites


Actions directes contre les transports publics dans les quartiers est d’Athènes

Depuis le début de l’année 2016, des dizaines de composteurs de tickets ont été enlevés des bus dans nos quartiers. Par des moyens très simples, en dévissant les 4 vis et en coupant un fil, les machines à valider les tickets ont été enlevés des bus d’itinéraires locaux (250, 732, 203, 054), garantissant le transport gratuit pour tout le monde, même si c’est pour peu de temps. Se déplacer avec les transports publics, ce n’est pas flâner dans la ville. Se déplacer est une nécessité qui est directement rattachée à la recherche de travail, ainsi que pour être à l’heure. Le déplacement pour nous, ça concerne “ceux d’en bas”, les travailleurs, les chômeurs, les migrants, qui servent aux profits des patrons.

C’est pourquoi le prix des tickets augmente, c’est pourquoi les contrôles s’intensifient, c’est pour quoi des flics sont créés spécialement pour les transports, menant à la mise en application de zones complètement contrôlées dans les transports publics et l’augmentation du coût de nos vies. Pour nous, le transport est donc une nécessité sociale nous faisant chanter et nous ne tolérerons pas le fait d’être transformés par le stress quotidien de tomber sur un contrôleur ou si on a assez de thune pour un ticket. […] Contre l’Etat qui nous appellent à consentir et à accepter ses stratégies pour plus de profits et plus de discipline, nous proposons de résister au contrôle, à saboer les mécanismes de contrôle, à refuser de payer aussi bien qu’à se solidariser en actes avec les gens d’ici comme avec les migrants, avec ceux qui résistent, parmi nous tous qui n’avons rien à gagner des politiques de l’Etat. Nous appelons tous ceux qui le veulent à prendre part: à refuser en actes les contrôles et les prix dans nos transports quotidiens, à saboter les systèmes de contrôle dans les transports publics de toutes les façons et partout, à défendre individuellement comme collectivement les transports gratuits. Parce que notre attitude contre les transports publics représente notre attitude globale dans la société et contre la structure de l’Etat. […] Nous prenons nos vies en main!

afisa

Traduit partiellement de l’anglais de Act for freedom now (source en grec)




Source: