Juin 9, 2022
Par Attaque
59 visites

Act for freedom now! / jeudi 9 juin 2022

Revendication d’une série d’incendies et appel à une campagne incendiaire

Nous n’avons pas l’intention de nous attarder sur une énième vaste analyse politique de ce qui se passe aujourd’hui. Le temps pour ce genre de chose est révolu. Tout ce qui reste, maintenant, ce sont nos actions. Cette vie n’est pas viable. Une large partie de la société le sait et l’apprend un peu plus chaque jour, même si elle essaye de l’ignorer ou de rejeter la faute ailleurs. Pandémie, guerre, appauvrissement. Des crises économiques et encore des crises économiques. La dépravation de la vie. L’État et le capital avancent sans être inquiétés et ils piétinent nos vies. Ils nous ont déclaré la guerre. Nous répondons, simplement, avec les moyens à notre disposition. Nous savons qui se dresse contre nous. L’État et ses larbins, la petite bourgeoisie, les nouveaux riches, les patrons. Nous venons vous chercher ! Nous vous attaquerons jusqu’à ce que les flics soient obligés de garder chaque maison, chaque rue, chaque voiture.

Mais ces jours-ci nous venons pour une autre raison. Le compagnon Giannis Michailidis est à son 16e jour de grève de la faim, pour exiger sa libération. La soif de vengeance de l’État, à laquelle il fait face, est due à l’attitude implacable qu’il a gardé le long de toutes ces années, à l’intérieur et à l’extérieur des prisons. Sa situation fait partie d’une attaque généralisée lancée par l’État néolibéral grec, qui essaye d’écraser tout ce qui va à son encontre et d’étouffer toute mémoire révolutionnaire.

Des logiques et des pratiques comme celles de Giannis sont celles que l’État veut mettre de côté une fois pour toutes, parce que, ces dernières années, elles lui ont causé des problèmes et l’ont dévoilé. Nous devrions les préserver et les adopter. Nous devrions créer à nouveau une perspective révolutionnaire, rendre l’Anarchie dangereuse à nouveau.

Nous revendiquons donc les attaques incendiaires suivantes :
– une Porsche, à Výronas [dans la banlieue sud-est d’Athènes ; NdAtt.], le 30 mai, à minuit ;
– cinq voitures de luxe dans un concessionnaire de l’avenue Amfitheas [normalement, ça devrait être dans la ville de Paleó Fáliro, dans la banlieue sud d’Athènes ; NdAtt.], à l’aube du 1er juin.
– une camionnette de l’entreprise de construction Vechro, à Kaisariani [dans la banlieue est ; NdAtt.], le 4 juin à minuit.

Nous appelons à une campagne incendiaire contre des véhicules de luxe et des véhicules d’entreprises, en solidarité avec Giannis Michailidis.

Archers incendiaires




Source: Attaque.noblogs.org