Juin 16, 2016
Par Indymedia Nantes
73 visites


Il y a quelques jours dans le quartier d’Exárcheia, à Athènes, un homme de 35 ans, membre actif de la mafia albanaise et dealer connu du mouvement anarchiste pour des propos déplacés envers des compagnonnes et des attaques au couteau, a été exécuté. Touché par quatre balles, il est mort une heure plus tard à l’hôpital.

Cette mort intervient dans un contexte de tensions, depuis plusieurs années, entre les mafias (un règlement de compte entre mafieux avait déjà causé la mort d’un homme en 2013 à Exárcheia), mais aussi entre le mouvement anarchiste et l’Etat et ses relais mafieux, au sujet de la prolifération des drogues à Athènes, et particulièrement à Exárcheia, ou des coups de feu avaient déjà été tirés sur le Kvox occupé, et de nombreuses bagarres avaient éclatés avec les vendeurs de mort.

Dans la presse grecque (où les rapports d’autopsie ont été publiés…), les flics pretendent explorer les deux pistes : celle du règlement de compte entre mafieux, et celle d’une action anarchiste prémeditée.
Il y a trois mois, un cortège anarchiste de 5000 personnes, parmi lesquelles plusieurs compagnons ostensiblement munis d’armes à feu, avait défilé sous forme d’avertissement dans le quartier, avec un message clair contre les dealers

Lire la suite ici.




Source: