Athènes (Grèce): nouvelle expulsion des squats des squats Matrozou 45 et Panetoliou 21

janvier 21st, 2020  

Communiqué de solidarité de Pola Roupa et Nikos Maziotis avec la communauté squat de Koukaki

SOLIDARITÉ AVEC LES CAMARADES DE LA COMMUNAUTÉ SQUAT DE KOUKAKI

Depuis la fin août 2019, l’État a lancé une opération de répression à grande échelle contre les structures auto-organisées, les espaces antiautoritaires et les squats, notamment ceux qui hébergent des réfugié-e-s et des migrant-e-s, principalement des familles avec enfants. Le gouvernement actuel, ND (Νέα Δημοκρατία / Nouvelle Démocratie) tente de mettre à niveau tout ce qui restait du gouvernement précédent (Syriza), qui avait fait des progrès plus sélectifs, dans le but d’expulser des squats de migrant-e-s ou des espaces de lutte auto-organisés.

La communauté squat de Koukaki est l’une de ces structures auto-organisées de lutte, qui avait été expulsée il y a quelques temps, mais deux squats ont été réoccupés hier [Note de Squat!net: le 11 janvier 2020], ce qui a mené à une seconde intervention de la police, qui a arrêté et tabassé les camarades qui occupaient les lieux ainsi que des personnes venues à l’extérieur en solidarité. La résistance dynamique de la communauté squat de Koukaki, qui a combattu contre les MAT (police anti-émeute) et l’EKAM (unité spéciale anti-terroriste) à deux reprises pendant les opérations d’expulsion – ce qui constituait une première pour ce genre de cas en Grèce – est une position exemplaire pour défendre les options et les pratiques de lutte que nous ne devrions jamais abandonner.

SOLIDARITÉ AVEC LES CAMARADES DE LA COMMUNAUTÉ SQUAT DE KOUKAKI. SOLIDARITÉ AVEC TOU-TE-S CELLES ET CEUX QUI DÉFENDENT LE CHOIX DE LUTTER.

Pola Roupa et Nikos Maziotis, membres de Lutte Révolutionnaire
Le 12 janvier 2020, prison de Korydallos.

[Traduction de l’anglais depuis AMW, via Indymedia-Athènes et Anarchists Worldwide.]


Article publié le 21 Jan 2020 sur Fr.squat.net