Le 3 juin à Athènes, le commissariat de Nea Ionia, situé au nord de la ville, a été attaqué aux cocktails Molotov. Un incendie s’est déclenché et plusieurs véhicules ont été détruits ou endommagés. Dix jours plus tard, l’attaque incendiaire a été revendiquée par le « groupe Vengeance pour Georg Floyd », en solidarité avec la révolte incendiaire aux Etats-Unis. On peut le lire en anglais et en grec ici.


Article publié le 16 Juin 2020 sur Sansattendre.noblogs.org