Juin 8, 2021
Par Attaque
346 visites


Act for freedom now! / samedi 5 juin 2021

« En me condamnant, ils condamnent la solidarité, dans un tribunal qui a simplement traité le dossier préfabriqué par la police antiterroriste. Tout en refusant toutes les accusations portées à mon encontre, je reste un prisonnier politique dans l’enfer des prisons modernes… »
Vaggelis Stathopoulos

Dans un procès politique basé sur de fausses données présentées par la police antiterroriste, le compagnon V. Stathopoulos a été condamné à 19 ans de prison, sans possibilité de libération conditionnelle. Cette tactique est utilisée à maintes reprises par les autorités répressives, pour faire plier ceux/celles qui luttent contre l’État et l’autorité.

En tant qu’anarchistes, nous considérons qu’il est impensable que la condamnation d’un compagnon à 19 ans de prison à cause de la cohérence et la solidarité dont il a fait preuve passe dans le silence funèbre de la quasi-totalité du mouvement anarchiste. Cela semble être la conséquence du sentiment général de défaite et de l’actuelle léthargie du mouvement. Pour notre part, nous avons choisi de rompre le silence et d’envoyer un signal de solidarité au compagnon emprisonné V. Stathopoulos.

Pour cette raison, dans la nuit de vendredi 11 mai 2021, nous avons attaqué :
– un bureau de poste au Pirée,
– un bureau de poste à Néo Fáliro [un quartier du Pirée ; NdAtt.],
– un bureau de services sociaux à Moschato [commune de la banlieue sud-ouest d’Athènes ; NdAtt.].

Briser l’inertie, créer des groupes d’action directe et frapper les mécanismes de l’État et leurs chiens de garde, jusqu’à ce que le bruit des attaques soit entendu dans la dernière cellule de leur système pourri.

LIBERTÉ POUR V. STATHOPOULOS
FEUX À TOUTES LES PRISONS

Groupes d’action directe




Source: Attaque.noblogs.org