Avril 6, 2021
Par Le Poing
228 visites




Le batîment a été récupéré et réhabilité par un collectif à partir de septembre dernier.

Le rendez-vous était donné ce week-end au BAT du peuple pour une journée « d’appropriation » des lieux le samedi. Au programme : des ateliers thématiques, des espaces d’échange et de discussion ouverts à tous, mais surtout la tenue d’une première assemblée générale à laquelle une vingtaine de personnes est venue prendre part.

Le bâtiment récupéré en septembre a été réhabilité par les membres du collectif, qui le mettent désormais à disposition pour faciliter les réunions et assemblées de lutte ainsi que les actions de solidarité (collecte et redistribution de nourriture, cantine populaire, FREESHOP…). Un point d’honneur est mis à l’organisation horizontale, inclusive et sans hiérarchie : quelque principes rappelés dès le début de l’assemblée par le collectif du BAT du peuple.

Proposition est faite aux personne venues de placer cette assemblée comme décisionnaire concernant la vie collective du lieu et des ateliers qui peuvent s’y dérouler, dans le but d’ouvrir la participation extérieure aux activités.  Un message accueilli avec enthousiasme par les collectifs de lutte présentes, mais aussi par les quelque habitants du coin venus assouvir leur curiosité. Depuis le début de la crise sanitaire, rares sont les occasions de pouvoir disposer d’un espace de vie collective sans tomber sous le coup d’une répression délirante : un vide que vient combler ce lieu mis à disposition de toutes et tous. La disparition du lien social et les bouleversements induits par les restrictions sanitaires sont au cœur des discussions de l’assemblée. On se confie, sur la manière personnelle de vivre cette parenthèse sans perspective, et on débat, sur l’état actuel du mouvement social. Période charnière pour la suite de la mobilisation, on se questionne encore sur le champ des possibles : resserrement sécuritaire irréversible ou point de bascule pour un changement social, politique et environnemental d’ampleur ? La question reste ouverte. Plusieurs ateliers sont proposés par les participants pour les semaines à venir : lecture et débat autour de documents historiques, lutte contre l’islamophobie, auto-défense numérique… Autant de raisons de rester attentif à la suite des évènements, pour un lieu qui apparait comme une véritable oasis d’entraide en pleine période d’isolement forcé.

Plusieurs rendez-vous à mettre sur votre agenda cette semaine au BAT du peuple : la permanence administrative le mercredi à partir de 18h00, l’atelier « corps social en mouvement » le jeudi à 17h et la projection/débat du film « Un pays qui se tient sage » au même moment, l’atelier « bien-être » le vendredi de 17h00 à 18h30 et bien sûr l’assemblée générale hebdomadaire le samedi à 16h00.




Source: Lepoing.net