Mercredi 13 novembre, on se donne rendez-vous au TRISERATOP (95 rue vauquelin 31000 Toulouse), de 18h à 21h pour un atelier

d’auto-réparation de vélo, en mixité choisie sans homme cis.

La mécanique vélo est un univers très cis-masculin :

  • on trouve ça dommage et on veut encourager les personnes qui ne le

    sont pas à être autonomes dans la maintenance de leur(s) vélo(s), à se

    familiariser avec la mécanique et on veut concentrer nos efforts sur

    elles. – ce type d’univers peut être source de sexisme, d’homophobie, de

    transphobie qui peuvent nuire à un bon apprentissage, à la confiance,

    et/ou à l’envie de réparer son vélo, lorsqu’on en est la cible.

Quelques exemples ? Ne pas se faire prendre au sérieux, se faire expliquer alors qu’on n’a rien demandé et qu’on sait faire, se faire prendre les outils des mains, qu’une personne le fasse à notre place alors qu’on n’a rien demandé et qu’on a envie d’apprendre pour pouvoir le refaire sans son aide, « quoi ? tu veux mettre de la guidoline sur ton cintre (et pas les manchons que je t’ai sortis et que je commence à mettre), mais tu vas pas faire de vitesse de toute façon » => ah bon ?,

… etc etc :))

Souhaitant favoriser un environnement propice à l’apprentissage, au développement de l’autonomie et au partage de connaissances pour les personnes meufs-gouines-trans, cette mixité choisie nous est apparue comme étant l’outil adapté.

Viens donc avec ton vélo, tes connaissances… !

L’idée est que chaque personne apprenne mais aussi partage ce qu’elle

sait. Il n’y a pas de « petites » connaissances, savoir mettre une rustine

en est une !

Si t’as déjà tes pièces (et câbles, gaînes…), prends les avec toi !

Mais il y a aussi plein de pièces sur place, à prix libre.


Article publié le 08 Nov 2019 sur Iaata.info