Comment faire ? Ne masquez pas les vitres, ne taguez pas la cabine, ne dĂ©gradez rien ! Vous risquez 15 000 € d’amende et une peine d’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©ral avec des graffitis ou des bâches posĂ©s sur les vitres. Jusqu’à 75 000 € d’amende et 5 ans de prison en cas de destruction, incendie, vol ou explosion du radar.

MODE OPERATOIRE

PrĂ©fĂ©rez un radar sur une route de campagne aux heures creuses (tĂ´t le matin, tard le soir). Garez-vous Ă  100 mètres de l’engin : la discrĂ©tion est de mise. Votre action doit ĂŞtre rapide. Une fois que vous avez atteint le radar, comptez 2 minutes pour scotcher vos Ă©lĂ©ments de dĂ©cor sur la cabine en prenant bien garde de ne pas recouvrir ses vitres. Le radar doit rester opĂ©rationnel car si par malchance vous ĂŞtes pris en flagrant dĂ©lit par la police, vous serez difficilement attaquable en justice puisque vous n’avez pas vandalisĂ© la machine. Dans ce cas, vous Ă©coperez d’un rappel Ă  la loi.

EQUIPEMENT

Soyez crĂ©atifs pourvu que ça soit jaune ! Rubans, fanions, confettis, tissus, papiers, autocollants, revendications… Toutes les idĂ©es et compositions sont possibles.


Article publié le 16 AoĂ»t 2020 sur Lepressoir-info.org