Décembre 31, 2022
Par Le Monde Libertaire
132 visites

La nouvelle réforme de l’Assurance chômage, annoncée en plein été par Macron réduit d’un quart le temps d’indemnisation des chômeurs-euses.
Bénéfice de l’opération pour Macron 4 milliards d’économie par an.

Au-delà des habillages (soit-disant modulation selon le taux de chômage, incitations à la reprise d’emploi), il s’agit d’une attaque contre la protection sociale, un appui au patronat pour forcer aux contrats précaires et des économies sur les plus pauvres.

Mais heureusement la riposte unitaire se construit.

Jeudi 15 décembre, un meeting unitaire s’est tenu à la Bourse du travail de Paris, boulevard du Temple. Un succès d’après les organisateurs.

Mercredi 28 décembre, journée d’action unitaire contre la nouvelle réforme de l’Assurance-chômage.
Dans le cadre de cette journée, des associations de chômeurs/es ,AC, MNCP, APEIS, CGT chômeurs, des syndicats, Sud emploi, Solidaires, la CGT pôle emploi et le DAL ont occupé des agences de Pole emploi à Montreuil, Lille, Lorient, Marseille.

Ce n’est qu’un début, d’autres actions suivront.

Contrairement à ce qu’affirme certains, ce n’est pas la fin de l’histoire : le combat continue !

Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador Segui




Source: Monde-libertaire.fr