Novembre 16, 2020
Par Sans Nom
271 visites


L’emplacement d’un futur pylône haut débit vandalisé à Assieu
Le Dauphiné, 16 novembre 2020 (extrait)

De nouvelles dégradations ont été constatées dans la commune d’Assieu, sur les hauteurs du lieu-dit Les Brosses, à la limite avec La Chapelle-de-Surieu. A priori, ces dégradations remonteraient à quelques jours déjà. Cette fois, c’est l’emplacement d’un futur pylône très haut débit par ondes radio qui a été détérioré. Le grillage a été cassé et les tiges filetées destinées à accueillir les pieds du pylône ont été tordues à la masse.

Ce pylône devait être installé par le conseil départemental de l’Isère dans le cadre du déploiement d’un réseau d’accès à très haut débit à internet. Le maire d’Assieu, Jean-Michel Ségui précise que le Département va porter plainte pour vandalisme et dégradation de biens publics.

Le très haut débit par ondes radio s’appuie sur la technologie “4G TD-LTE”. Au lieu d’être connecté à internet par le réseau filaire traditionnel (ADSL), il est possible de s’équiper d’une antenne destinée à recevoir les ondes émises par un émetteur TD LTE (comme celui dont l’installation est prévue à Assieu), situé à plusieurs kilomètres de chez soi. Cette technologie permet d’obtenir des débits plus importants pour les foyers qui ne disposent pas d’un bon débit en ADSL et qui n’ont pas encore accès à la fibre optique.

Pour être éligible, il ne faut pas résider dans une zone en cours de déploiement de la fibre optique, et se trouver dans une zone permettant de recevoir le THD radio dans des conditions satisfaisantes. Une aide de l’État permet de baisser le coût de l’installation pour les particuliers.




Source: Sansnom.noblogs.org