Pour dénoncer le plan d’annexion de Netanyahou et défendre le droit à l’autodétermination du peuple palestinien, l’association France Palestine Solidarité 49 appelle à un rassemblement le mardi 30 juin à 18h au Ralliement.

A partir du 1er juillet, le gouvernement israélien veut procéder à l’annexion de vastes zones en Cisjordanie occupée. Cette violation flagrante du droit international sonne le glas de la solution à deux États et enterre le droit à l’autodétermination du peuple palestinien, sous les yeux passifs de la communauté internationale. Près de 150 villages palestiniens rassemblant 140 000 habitants pourraient être inclus dans les zones annexées, les rendant encore plus vulnérables aux transferts forcés, à l’expropriation et l’accaparement des terres agricoles. Cette politique a débuté il y a plusieurs années déjà, par la mise en place d’un environnement coercitif où les démolitions, les refus d’accès aux services de base et la violence des colons sont légion.

Face à cette mesure gravissime qui viole frontalement toute notion de droit, de nombreuses ONG et associations comme l’Association France Palestine Solidarité appellent à se mobiliser pour amener la France à ne plus se contenter de paroles, mais à passer aux actes et aux sanctions.

À Angers, l’AFPS 49 appelle à une nouvelle manifestation mardi 30 juin, à la veille de la date annoncée : « Nous appelons à 18h à un rassemblement fixe au bas du Ralliement et à l’entrée de la rue Lenepveu, avec une banderole #StopAnnexion et un tract à disposition des passants. En même temps un groupe partira en vélo à 18h du jardin du Mail (face à la Mairie) et déambulera dans les rues du centre avant de rejoindre notre point fixe. »

Publié initialement sur Le CERCLE 49.


Article publié le 29 Juin 2020 sur Basse-chaine.info