Juillet 1, 2021
Par La Bogue
157 visites


Mardi 15 juin 2021, des interventions policières ont eu lieu dans plusieurs lieux en Limousin avec l’appui de la sous-direction anti-terroriste (SDAT), menant à des interpellations et/ou perquisitions pour 12 personnes. Une semaine plus tard, 3 sont poursuivies en justice et un comité de soutien est monté (et remonté). Des événements publics sont en préparation. Prochain rendez-vous samedi 3 juillet juin à 11h au jardin d’Orsay.

Cet article sera mis à jour au fil des informations. Il restera encore un certain temps en Une, afin de relayer autant que nécessaire le soutien aux personnes inquiétées dans cette histoire et la nécessaire dénonciation de l’arbitraire et de la surveillance ambiants

Dernières infos (au 30/06) : retour sur le rendez-vous du 26 juin et prochaines échéances

Un appel du parquet contre la remise en liberté de deux des trois mis en examen ; une suspension administrative en guise de double-peine pour la troisième, directrice d’école à deux semaines de la retraite ; des personnes perquisitionnées mais non poursuivies, sans statut, qui restent privées de leurs ordinateurs, téléphones et/ou effets personnels après avoir eu à ranger leurs maisons fouillées : voilà les dernières nouvelles de l’opération du 15 juin. Prochain rendez-vous du comité de soutien le samedi 3 juillet au kiosque du jardin d’Orsay (au-dessus de la place des Carmes). Résistance !

Lors du rendez-vous du samedi 26 juin, une centaine de personnes se sont retrouvées au jardin d’Orsay pour dénoncer ensemble l’opération policière du 15 juin.

Quelques propositions très concrètes ont émergé de cette assemblée :

  • se retrouver à nouveau tous les samedis, au moins jusqu’au 15 juillet (date de l’appel contre la remise en liberté pour deux des mis en examen)
  • encourager la mise en place de comités et/ou rendez-vous locaux menant leurs actions de manière indépendante, notamment dans les différentes communes où les flics sont intervenus : des comités partout plutôt qu’un organe centralisateur, et des rendez-vous du samedi pour les relier entre eux !
  • proposer une tournée en Limousin avec plusieurs dates, en articulation avec l’idée précédente : soirée débat + repas de soutien + concerts, où on pourrait inviter différents intervenants, ainsi que la chorale des résistances sociales et tous les musiciens qui souhaitent prendre la scène en soutien aux personnes inquiétées dans cette histoire.
  • proposer des rencontres publiques via des structures ou associations touchées par cette affaire.
  • collecter des fonds à toutes ces occasions pour aider les personnes mises en cause dans leur bataille juridique.
  • préparer activement le 15 juillet pour qu’un maximum de monde soit présent lors de l’audience d’appel.

On peut ajouter à ces propositions de l’assemblée d’autres idées qui sont apparues depuis lors :

  • amener avec soi à chaque occasion textes, poèmes, chansons, interventions diverses, inspirées par la situation
  • amener également des banderoles, et/ou prévoir d’en réaliser sur place
  • diffuser des informations largement, par tous les réseaux, de manière à faire vraiment connaître cette affaire et rassembler du monde
  • intervenir dans les rues, par exemple pendant le festival Urbaka, avec tracts, banderoles et chansons
  • organiser un pique-nique après l’assemblée de ce samedi, qui pourrait lui aussi être l’occasion de rencontrer du monde dans la rue (un pique-nique étant également proposé dans le cadre d’Urbaka)

Et enfin une information pour ceux et celles qui ne l’auraient pas encore eue : la directrice d’école mise en examen a été ce lundi convoquée par l’inspecteur d’académie, qui l’a SUSPENDUE DE SES FONCTIONS. Logique dégueulasse de la double-peine, contre laquelle le représentant syndical, la mairie et les parents d’élèves qui se sont exprimés n’ont rien pu faire (jusqu’ici).

En plus du numéro de téléphone (06.23.44.31.52), un mail de contact a été créé : comite15juin[aro-base]riseup.net, et la page facebook du comité existe toujours (SoutienArrestations15juin)

Retrouvons-nous !

Multiplions les initiatives pour dénoncer cette mascarade !

Prochains rendez-vous :

Samedi 3 juillet et 11 juillet à Limoges (11h au jardin d’Orsay)

Mercredi 7 juillet pour le comité de soutien à Gentioux (précisions à venir)

Jeudi 15 juillet devant le tribunal de Limoges pour dénoncer la demande du parquet de placement en détention de deux des mis en examen

Résistons ensemble !

Le tract annonçant les prochains rendez-vous :

PDF - 204.9 ko



Source: Labogue.info