Juin 4, 2021
Par Union Syndicale Solidaires
312 visites


2020 aura Ă©tĂ© une annĂ©e vĂ©ritablement exceptionnelle. En quelques semaines, le capitalisme mondial a Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  l’une des dĂ©pressions les plus brutales de son histoire.

Mais ce n’est pas lĂ  l’aspect le plus surprenant. Contrairement aux crises du passĂ©, celle-ci a vu un grand nombre d’États intervenir rapidement et de façon massive. Cela a Ă©tĂ© le cas en France tout particuliĂšrement. Fallait-il que le danger d’effondrement Ă©conomique soit si proche pour que les certitudes nĂ©o-libĂ©rales d’hier soient jetĂ©es (au moins provisoirement) aux oubliettes ? En quelques jours Ă  peine, gouvernement, MEDEF, mĂ©dias et Ă©conomistes du courant dominant ont jetĂ© Ă  bas tout ce qui auparavant avait Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© comme vĂ©ritĂ©s absolues, dogmes intangibles et politiques prĂ©tendument inĂ©vitables. Le marchĂ© n’était plus le moyen le plus efficace de rĂ©tablir l’équilibre, la propriĂ©tĂ© privĂ©e la garantie de la prospĂ©ritĂ©, et l’intervention publique une calamitĂ©.


Et pour rappel, notre vidéo sur la dette

Qui va payer la dette ? from Union Syndicale SOLIDAIRES on Vimeo.

Images à télécharger







Article publié le 4 juin 2021




Source: Solidaires.org