Depuis ce samedi 13 juin, un collectif de militants a initié une ZAD sur le chantier. Le collectif de la ZAD, ainsi que les Amis de la Bourges, partagent le même objectif : l’annulation du permis de construire (soupçonné d’un gros vice de procédure*) et l’abandon définitif du projet, dévastateur sur le plan écologique, scandaleux sur le plan politique et financier, et complètement disproportionné dans le paysage local.

Une occupation pacifique sans dégradation

Suite à l’occupation du chantier durant tout le week-end, onze occupants de la ZAD se sont attachés dimanche soir à l’imposante passerelle en cours de construction reliant les deux rives de la Bourges, et les deux parties du chantier. L’expulsion de la passerelle et du site, réunissant les occupants, les Amis de la Bourges, et les sympathisants, a eu lieu pacifiquement entre 11h et midi ce lundi.

De nouveaux soutiens politiques et une mobilisation militante au plan national

Cette action coup de poing portée sur le cœur de la lutte, a permis de mobiliser de nombreux soutiens hauts placés, et l’ouverture d’un dialogue que la Préfète de l’Ardèche, Mme SOULIMAN, refusait jusqu’alors.

Ce mardi 16 juin à 10h à la Préfecture à Privas, une table ronde est donc organisée pour tenter de réunir pour la première fois l’ensemble des parties prenantes : le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, le Maire de Saint-Pierre-de-Colombier, les élus du Conseil Régional et du Conseil Départemental, l’Evêque, des représentants de la Famille Missionnaire de Notre-Dame, ainsi que des représentants des Amis de la Bourges et du collectif de la ZAD.

Michèle Rivasi, députée européenne Europe Ecologie Les Verts, a souhaité manifester son « soutien inconditionnel aux zadistes ». Sa participation aux échanges lors de la table-ronde constitue un poids politique et un précieux soutien dans la lutte.

Appel à mobilisation
Ce mardi 16 juin
A 9h30 devant la préfecture à Privas

Exigeons l’abandon ferme et définitif du projet !

Le mouvement continue et continuera !


Rappel du contexte :

Depuis 10 mois le collectif écologiste et citoyen Les Amis de la Bourges est entré en lutte contre le projet pharaonique et destructeur de “Sanctuaire du Cœur Immaculé de Marie” porté par la communauté catholique traditionaliste dite “Famille Missionnaire Notre-Dame” sur la commune de Saint-Pierre-de-Colombier. Ce gigantesque projet de construction, comportant une “basilique” s’élevant à 50 mètres de haut, une passerelle sur le cours d’eau de la Bourges, plusieurs bâtiments annexes et un parking ; qui rêve l’accueil de “4000 pélerins”, nous paraît démesuré et impensable pour une commune d’à peine 400 habitant.es nichée dans une vallée préservée, qui plus est au cœur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.

[Ardèche] ZAD à ST Pierre de Colombier : besoin de soutien

Appel à la mobilisation pour une nouvelle ZAD en Ardèche contre la construction d’une basilique à St-Pierre-de-Colombier par le groupe religieux intégriste : la Famille Missionnaire de Notre Dame.

Suivez l’actu de la ZAD de St Pierre de Colombier sur (…)




15 juin


Article publié le 16 Juin 2020 sur Rebellyon.info