Les récentes lois, “asap” qui accèlère l’expulsion des squatteurs et “antisquat” qui augmente les peines à l’encontre des squatteurs et facilite l’expulsion des locataires qui ne peuvent plus payer leur loyer, sont deux exemples du durcissement de l’arsenal juridique de l’état.

Face à ces attaques, on a envie de se rencontrer, discuter, partager et répondre pour se donner de la force. Si toi aussi t’en as marre de payer les vacances au ski de ton proprio, que les dernières lois te font flipper, que t’as envie de niquer la propriété privée, ou que tout simplement t’es en galère pour te loger, rdv le samedi 11 février au placard brule, 10 rue Garrès. Au programme on te propose :

– 15h : permanence autour du squat : tu vis en squat et t’as besoin d’infos, tu veux ouvrir mais t’aimerais savoir un peu plus comment faire, des techniques ou bien capter comment ça se passe niveau juridique, tu veux partager tes expériences, on propose un premier rdv pour s’entraider et créer des outils communs. Les contours de ce moment sont encore flous, mais l’envie est de poser un rdv tous les mois, avec une team qui tourne.

-16h30 : discussion autour des attaques à nos modes de vie et particulièrement sur les lois liées au logement. Ca sera aussi l’occassion de voir ce au’on aurait envie de faire ensemble et d’essayer de s’organiser collectivement pour se donner de la force et trouver des prises contre ces nouveaux dispositifs répressifs.




Source: Iaata.info