Salut !

On est un groupe mixte de personnes trans et cis, Ă  majoritĂ© trans. On a envie de se retrouver lors d’une aprĂšs-midi de partage d’infos, d’échange et de discussion autour des personnes trans enfermĂ©es en prison, et plus largement parler du rapport Ă  la rĂ©pression quand on est trans.

On te propose de se retrouver le samedi 5 Juin 2021, Ă  Toulouse, Ă  partir de 14h. On a dĂ©cidĂ© de faire cette aprĂšs midi en mixitĂ©, y compris mec cis hĂ©tĂ©ro. Par contre, on proposera Ă  certains moments des temps en non-mixitĂ© entre personnes trans. L’entrĂ©e sera Ă  prix libre, en soutien au collectif de SolidaritĂ© Ă  Jennifer. L’évĂšnement se dĂ©roulera dans un lieu Ă  5 minutes Ă  pieds du mĂ©tro jolimont (ligne A), avec une cĂŽte Ă  monter. Pour avoir l’adresse du lieu, Ă©cris nous Ă  [email protected] Pour accĂ©der Ă  l’espace intĂ©rieur, il y a 5 marches Ă  monter, et l’entrĂ©e est pavĂ©e de galets. On sera Ă  l’entrĂ©e pour t’accueillir, te prĂ©senter le lieu et la journĂ©e.

Programme :

14h30 ouverture

15h présentation, infos, questions

16h15 petits groupes de discussion avec différentes thématiques

18h30 point information sur la situation de Jennifer et écriture de lettres à des personnes trans incarcérées (à voir si on modifie les horaires)

20h30 fin de la journée

Exemples de thĂ©matiques proposĂ©es :

  • Nos peurs/expĂ©riences concernant la rĂ©pression et la prison en non-mixitĂ© trans
  • Comment lutter pour une amĂ©lioration des droits de personnes trans enfermĂ©es, tout en Ă©tant contre toutes les prisons
  • Penser la solidaritĂ© envers les personnes trans confrontĂ©es Ă  la rĂ©pression ou enfermĂ©es en taule

    Certaines discussions se feront sur la base de l’écoute d’une Ă©mission radio / lecture d’un texte.

En parallÚle, il y aura aussi un infokiosque, un goûter et des boissons (sans alcool).

Pourquoi cette aprem alors ? Parce qu’on a remarquĂ© que les vĂ©cus spĂ©cifiques des personnes trans emprisonnĂ©es sont souvent invisibilisĂ©s, que ce soit dans la sociĂ©tĂ© mainstream, dans les milieux politisĂ©s, y compris fĂ©ministe et queer, ou au sein des luttes anticarcĂ©rales. On a trouvĂ© quelques rĂ©cits de personnes trans, notamment aux Etats-Unis, mais peu ou pas en france et/ou en français. Dans les milieux militants français, d’un cĂŽtĂ© les ressources parlent presque exclusivement de personnes cis, et tendent Ă  hĂ©roĂŻser les mec cis hĂ©tĂ©ros blancs prisonniers. De l’autre cĂŽtĂ©, les rĂ©alitĂ©s des personnes trans avec la rĂ©pression et la prison sont trĂšs peu prises en compte dans les collectifs et les orgas, notamment dans les actions, les manifs, les moments oĂč on se met en danger, et leurs potentielles consĂ©quences, etc. Et comme il n’y a pas la place d’en parler, pour beaucoup d’entre nous cela signifie qu’on ne participera pas Ă  certaines actions, ou qu’on ira avec une peur supplĂ©mentaire au ventre.

Pour nous la lutte contre le cis-hĂ©tĂ©ro-patriarcat, contre toutes les oppressions systĂ©miques, et la lutte contre toutes les prisons ne sont pas dissociables. C’est pas un hasard si ce sont les personnes transfĂ©minines racisĂ©es prĂ©caires (notamment beaucoup de travailleuses du sexe, et souvent sans papiers français) qui sont le plus enfermĂ©es. C’est pas non plus un hasard si les personnes transmasculines n’existent pas dans les imaginaires et les discours sur les prisons, sont invisibilisĂ©s, niĂ©s ou rĂ©assignĂ©s. Enfin, la rĂ©pression nous touche particuliĂšrement fort, car la sociĂ©tĂ© nous objectifie, et on a donc tendance Ă  ĂȘtre particuliĂšrement dĂ©shumanisĂ©-e-s et Ă  subir plus de violences.

Et c’est quoi notre positionnement politique ? Politiquement, notre positionnement est anticarcĂ©ral, queer et fĂ©ministe. Par anticarcĂ©ral, on entend qu’on est contre toutes les prisons, les systĂšmes d’enfermement, et le systĂšme judiciaire. On ne se retrouve pas dans les projets de rĂ©forme des prisons ou de peines alternatives. On veut aussi remettre en question le systĂšme et toutes les normes oppressives qui vont avec. L’enfermement, la notion de punition et l’autoritĂ© ne peuvent pas coexister avec le monde de libertĂ© auquel nous aspirons. On pense pas que ce positionnement est contradictoire avec la volontĂ© et les initiatives visant Ă  amĂ©liorer les conditions de vie des personnes trans enfermĂ©es.

Si t’es concernĂ©-e par le sujet, ou que tu veux en parler, viens donc le 5 juin ! đŸ˜‰

PDF - 1.2 Mo



Source: Iaata.info