Apprenons à les connaitre (2)Un autre invité : Pierre Marie Bonneau du Clan (Comité de Liaison et d’Aide des Nationalistes )

Le Comité de liaison et d’aide des nationalistes a été fondé en octobre 2012 par Laura Lussaud, cadre dirigeant des Jeunesses nationalistes.
Son but est de créer un réseau d’entraide destiné à épauler les nationalistes victimes de la répression (conseil juridique, soutien aux prisonniers, propositions d’embauche, etc.).
A la fin de l’année 2012, le Clan a apporté son soutien à des révisionistes comme Ernst Zündel et à des nationaux-socialistes historiques comme l’officier SS Erick Priebke.
Le Clan diffuse les brochures des Éditions Notre Combat de Rémi Saffroy.

Pierre-Marie Bonneau dit « Pilou » pour les intimes. C’est un avocat toulousain très prisé du milieu nationaliste. Son cabinet situé 18 rue de la fonderie à Toulouse est le bureau des pleurs pour de nombreux nationalistes. Il paraîtrait qu’il ne fait pas payer ses honoraires aux fachos.
Souvent présenté comme « très proche de l’ Oeuvre française  » pour la simple raison qu’il n’a jamais fait son « coming-out » nationaliste et qu’il est assez tatillon pour attaquer en diffamation.
Il serait peut-être temps pour Pilou d’avouer entre autre qu’il est le responsable de l’Œuvre Française ( OF) sur Toulouse.
De plus le drôle est particulièrement actif depuis début 2012, il est présent sur quasiment toute les apparitions nationale de l’OF. Au barreau il travaille pour en autre Matthieu Clique, l’AGRIF, Yvan Benedetti, Alexandre Gabriac, Olstor (une marque de street wear créé par des hooligans toulousain) … Que des références…
Ironie du sort, il fut même, il y a quelques années, le défenseur de sans-papiers sous le coup d’arrêtés de reconduite à la frontière. On est en droit de s’interroger face à cette contradiction. Les intérêts financiers ont-ils eu raison de l’idéologie ??
Non c’est bien sûr par idéologie que maitre Bonneau veut encore plus d’immigrés en France. Pour Pierre-Marie Bonneau, plus il y aura d’immigrés, plus il y aura de problèmes liés, plus une guerre civile sera inévitable et elle verra triompher les nationalistes qui accèderont enfin au pouvoir. Vaste programme théorisé sous l’appellation du « Big clash ».

(sources : fafwatch midi Pyrénées, la Horde, et union antifa toulousaine)