Avril 26, 2016
Par Rebellyon
22 visites


Bosch veut nous tuer ! Depuis six mois, on nous balade, on nous amuse avec la sécurisation et maintenant avec des pseudos scénarios.

C’est bien la mort du site qui est programmée. Des membres du board de Bosch veulent fermer le site de Vénissieux et ils ne s’en cachent pas.

Les dirigeants allemands sont venus jeudi uniquement pour nous leur stratégie assassine : « travaillez le scenario 1 [1], c’est le seul qui nous intéresse »

Nous demandons l’abandon de ce scenario.

Car c’est la moitie du personnel a pole emploi. Ce que nous voulons, c’est continuer a exister tous ensemble et pour cela nous sommes prêts discuter de toutes autres alternatives. Nous avons épuisé tous les moyens « soft » pour nous faire entendre, aujourd’hui seule faction forte peut faire infléchir la décision de Stuttgart.

Ce sont eux qui nous poussent a la grève !

Voir aussi

Les usines Bosch Vénissieux en grève le 5 avril : paroles de grévistes

Les usines Bosch de Vénissieux sont en pleine « restructuration », comme l’expliquaient des délégués syndicaux vendredi. Mais leurs salarié·es sont déterminé·es à lutter pour maintenir leurs emplois et se sont mis en grève le 5 avril. Le début (…)

9 avril




Source: