L’Oblik, grand squat d’activités, situé au 15 avenue Albert Einstein et 13 rue du Canada, est assigné en procès par la municipalité de Villeurbanne ce lundi 4 avril. Rdv à 9H00 au TGI de Villeurbanne (3 rue du docteur Pierre Fleury Papillon)

Cette ancienne usine qui abritait autrefois l’entreprise de dossiers suspendus « l’Oblique » AZ est inoccupée depuis 2012. Le bail de location, signé avec la mairie, propriétaire des lieux, est rompu depuis 2015, et aucun projet de concerne cet hectare d’usine laissé à l’abandon, en parfait état de salubrité et de propreté. Fin décembre 2015, le collectif La Travers, composé entre autre des habitants de L’Oblik, décide d’occuper les lieux, afin d’y héberger des personnes en situation précaire et sans domicile, mais aussi dans le but d’en faire un lieu d’activités culturelles, artistiques et pratiques.

Ainsi, ont déjà été aménagés : une salle de musique, un foyer (espace de rencontres, discussions, jeux, détente, et projection cinématographie), un atelier informatique, un espace mécanique autogéré, un local BIG TAP & Q* TPGIQ ?, une salle de sport, une cuisine collective, une salle de concert, un stade de foot, un salon tatouage, un atelier sérigraphie, un atelier bois, etc.

Ces différentes installations ont permis de mettre en place un programme hebdomadaire des différents activités qui se déroulent chaque semaines à l’Oblik :

Lundi :

De 11h à 15h : Aterlier Théâtre

Mardi :

A 18h : Réunion d’organisation du local BIG-TAP&Q

Mercredi :

Le foyer est ouvert dès 16h

De 9h30 à 11h30 : Etirement et souplesse

De 14h à 17h : Systema (une semaine sur deux, ex : 06/04 et 20/04) ou Shia Tsu et TuiNa (médecines chinoises et japonaises), et séances d’osthéopathie (l’autre semaine sur deux, ex : 13/04 et 27/04)

21h : Projections du cinéclub

Jeudi :

De 9h30 à 11h30 : Renforcement musculaire

De 14h à 18h : Atelier sérigraphie

20h30 : Chorale

Vendredi :

De 11h à 15h : Atelier Théâtre

Mais l’Oblik s’est aussi révélé être un lieu idéal pour accueillir gratuitement les événements et les activités des associations et des collectifs ayant des difficultés financières et logistiques, dans un contexte de fortes coupes budgétaires dont les associations sont particulièrement victimes. L’Oblik a ainsi accueilli le camping des 8èmes rencontres de l’Heureux Cyclage, un événement national organisé par la Fédération des ateliers de réparation de vélos qui s’est vu refuser le prêt d’un gymnase par la ville de Villeurbanne, alors que cette dernière sponsorisait symboliquement l’événement… L’Oblik héberge aussi des résidences de troupes artistiques ayant besoin d’espace pour répéter leurs spectacles (entre autres, « Le Projet D » par la cie La Traque, ou encore « aNomalie carboNique » par la cie Trans Neptune). Enfin, des associations utilisent ce lieu pour leurs entraînements ou ateliers hebdomadaires (entre autres, l’association de Roller-Derby de Lyon, une association de théâtre).

Malgré plusieurs tentatives de la part du collectif d’habitants de l’Oblik et leur constitution en une association officielle nommée La Travers, la mairie de Villeurbanne a jusqu’ici refusé d’établir un contact direct et d’entrer dans de potentielles négociations quant à une utilisation concertée et publiquement utile des lieux. L’équipe municipale s’est contentée de passer par la case judiciaire en demandant au juge une expulsion rapide, comme dans n’importe quelle procédure de squat. Nous sommes convaincus que la question du logement suffit à défendre la logique des squats et à s’opposer à leur expulsion systématique. Mais si les locaux de l’Oblik servent en effet à l’hébergement d’un collectif de personnes en situation précaire, ces mêmes personnes et leur réseau sont porteurs d’initiatives qui dépassent le simple cadre de la question du mal-logement et posent notamment la question de la gratuité et du dynamisme du secteur associatif à Villeurbanne et dans ses alentours.


Pour soutenir l’Oblik, venez nombreuses et nombreux au tribunal d’instance de Villeurbanne (3 rue du docteur Pierre Fleury Papillon) le lundi 4 avril à 9h !

Si vous êtes une association et que vous pensez que l’existence d’un lieu comme l’Oblik est nécessaire, vous pouvez aussi contacter la mairie de Villeurbanne pour leur faire savoir. Tout autre aide est la bienvenue.

Pour contacter l’Oblik et le collectif La Travers, vous pouvez venir aux horaires d’ouverture du foyer les mercredi de 16h à 20h au 13 rue du Canada, ou envoyer un mail à [email protected]

*Bis Intersexes Gouines Trans Assexué-e-s Pédés Queer