Mai 28, 2021
Par Marseille Infos Autonomes
337 visites


Rendez-vous le 5 juin 2021 à Nice, soyons 10 000 pour dire NON à la politique migratoire européenne ! OUI, à une Europe sans murailles !

Appel trouvé sur le site www.toutesauxfrontieresfr.wordpress.com.

Jingle Toutes aux Frontières préparé pour Radio Zizine par Marie-Pascale (TAF 04) :

Féministes habitant.es de l’Europe, féministes de multiples couleurs et de multiples sources d’influence, nous manifestons toutes et tous ensemble à Nice, préfecture du département des Alpes-Maritimes, une ville stratégique qui devrait donner accès à des conditions de vie dignes et qui est pourtant emblématique de la répression policière et de la violation des droits fondamentaux des personnes exilées. Nous sommes là, près de la frontière italienne et de la Méditerranée, pour rappeler que les frontières sont construites sur des logiques patriarcales, nationalistes, militaristes et capitalistes. L’Europe tire sa puissance du post-colonialisme, du pillage des matières premières d’autres pays, des accords de libre échange qu’elle impose et de son interventionnisme militaire.

En fermant les frontières, les politiques (anti)migratoires européennes ne font que renforcer le développement des économies mafieuses. Les violences économiques, physiques et psychologiques s’articulent à des violences sexistes et sexuelles. Nous sommes là, féministes, pour montrer que nous nous opposons aux politiques européennes qui criminalisent la mobilité et la rendent dangereuse. Ici et ailleurs, les femmes, les personnes trans, gay et lesbiennes, et les mineur.es qui franchissent les frontières subissent des violences spécifiques, que nous dénonçons et combattons. Nous venons dénoncer les pratiques discriminatoires et racistes des États. Nous sommes aussi là pour dénoncer les pratiques d’enfermement et d’expulsion des personnes exilées et réclamons la fermeture de tous les Centres de Rétention Administratifs. Nous sommes là pour lancer une campagne féministe internationale pour abolir ces politiques criminelles et en faire une priorité des luttes féministes en Europe. La prochaine étape est une pétition, que nous vous invitons à signer massivement. Cette pétition sera envoyée aux institutions internationales responsables de ces politiques. Nous mettrons ensuite en place de multiples formes d’actions jusqu’à la construction d’une Europe sans muraille, pour que les droits soient les mêmes pour toutes et tous, quelles que soient les nationalités. Nous mettrons ensuite en place de multiples formes d’actions jusqu’à la construction d’une Europe sans muraille, pour que les droits soient les mêmes pour toutes et tous, quelles que soient les nationalités. Oui, mais il faut imaginer encore et encore ! Il faut croire en notre force.



Voilà, malgré tous les vents contraires nous avons réussi cette action incroyable, nous sommes là et ce n’est qu’un début ! Aujourd’hui, nous lançons notre campagne féministe internationale, contre ces politiques européennes en dansant joyeusement avec des milliers de cerfs-volants. Tout à l’heure, nous allons les faire voler toutes ensemble face à la mer Méditerranée qui est devenue un cimetière, une frontière meurtrière. Là, nous allons saluer les odyssées de notre époque. Pour mettre en lumière les traversées des femmes qui se libèrent, se créent, voyagent et s’envolent. Les femmes qui constituent 54 % de la population migrante en Europe sont invisibilisées par les États européens qui les condamnent à une existence sans droits, à l’exploitation et à la violence. Pourtant… Pourtant, dans cette invisibilité, il y a aussi la résistance qui embellit nos parcours. La résistance collective qui embellit nos vies. La résistance féministe qui embellit le monde qui nous accueille. Lançons en dansant notre campagne pour une Europe sans muraille. Montrons que ce monde empreint d’injustices et de tristesses pourrait être un espace de liberté et de joie.

En car, en vélo ou en voiture, on s’organise pour y aller depuis Marseille !

** En car ***

Le comité local, des chorales et collectifs marseillais organisent un voyage Marseille-Nice en car. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 mai à minuit : comme le nombre de places est limité, ne tardez pas trop !

Priorité sera donnée aux personnes concernées par la marche et qui ont peut être moins de facilités à organiser un déplacement en train ou un covoiturage pour des questions de thunes ou de contrôles : personnes exilées, meufs, personnes trans, non binaires, et allié·es.

Rendez-vous le 5 juin à 8h pour le départ de Marseille centre (arrivée prévue vers 10h30), et à 20h pour le retour au départ de Nice (arrivée vers 22h30). Prix libre et solidaire pour permettre à toustes de faire le voyage, sachant que le prix coûtant d’une place est de 15 euros. Des places gratuites et à prix réduit sont proposées aux personnes concernées et/ou précaires : n’hésitez pas à nous contacter !

Pour les inscriptions et le paiement, 2 possibilités :

1. En ligne :

Vous pouvez payer vos places sur cette cagnotte en ligne :

https://www.paypal.com/pools/c/8zs75t69MJ

Envoyez ensuite un mail à [email protected] en indiquant le nom (ou pseudo) utilisé pour le paiement, le nombre de places que vous souhaitez réserver et le prix payé (pour faciliter les remboursements en cas d’annulation).

2. Autrement :

Contactez-nous directement par mail à l’adresse [email protected] pour tous les autres cas de figure : si vous ne pouvez pas payer en ligne ou pas payer du tout, si vous souhaitez réserver une ou plusieurs places à prix libre et régler le jour du départ en espèces, ou obtenir plus d’informations sur le voyage.

** En vélo ***

Les Déchaîné.e.s, collectif cyclo-féministe basé à Marseille, organisent un ride féministe Marseille-Nice contre les frontières et leur monde : départ prévu le mardi 1er juin pour arriver le samedi 5 juin vers 11h à Nice, place Massena. Environ 200 kms sont prévus. Si vous êtes intéressé·es, vous pouvez remplir le framadate https://framadate.org/kkh7Vs9NdtPjOovX ou les contacter directement via Facebook ou Instagram.

** En voiture ***

Si vous souhaitez proposer des places dans votre voiture pour un trajet de covoiturage depuis Marseille, vous pouvez déposer l’annonce sur le groupe dédié à cet événement :

https://www.mobicoop.fr/covoiturages-evenements/628/Toutes-aux-frontieres. Pour réserver une place sur l’un des trajets proposés, la marche à suivre est indiquée sur le site.




Source: Mars-infos.org