Janvier 25, 2022
Par CNT
167 visites

LE 27 JANVIER, TOU·TES EN GRÈVE POUR UN AUTRE FUTUR
La journĂ©e du 27 janvier est une journĂ©e de grĂšve interprofessionnelle pour l’augmentation des salaires.
La CNT 44 appelle tou·tes les travailleur·euses à se joindre à cette mobilisation.
En effet la prime de 100 € de Macron est pour nous une insulte, une aumĂŽne alors que nous sommes de plus en plus pauvres !
Cependant, nous rappelons que cette journĂ©e est le lieu d’une convergence des luttes :
‱ la colĂšre du travail social et mĂ©dico-social face Ă  des conditions de travail dĂ©gradĂ©es, le manque de reconnaissance et les menaces qui pĂšsent sur les conventions collectives ;
‱ la colĂšre des travailleur·euses de l’Éducation face au mĂ©pris de Blanquer et aux protocoles sanitaires ingĂ©rables qui se succĂšdent, sans moyens suffisants malgrĂ© les demandes de matĂ©riel adaptĂ© faites par les personnels et les mairies, des promesses d’embauches de pure annonce suivies d’aucun effet. Aucune supplĂ©ance n’est prĂ©vue en cas d’arrĂȘt de moins de 15 jours pour un.e professeur.e, alors qu’en ce moment les arrĂȘts se multiplient.
‱ l’écƓurement face Ă  la rĂ©forme de l’assurance chĂŽmage qui paupĂ©rise encore plus les chĂŽmeur·euses, intĂ©rimaires et travailleur·euses prĂ©caires ;
‱ la colĂšre des soignant·es face Ă  leurs conditions de travail, que la gestion de la crise sanitaire par ce gouvernement a rendues encore plus difficiles : “fermeture” de dizaines de milliers de lits d’hospitalisation complĂšte, suppression de dizaines de milliers de postes, la prime des 13 heures gelĂ©e et le recours systĂ©matique au HUBLO sans remplacements rĂ©els. C’est une saignĂ©e Ă  blanc aprĂšs les politiques libĂ©rales successives menĂ©es par les gouvernements prĂ©cĂ©dents.
‱ la colĂšre de l’ensemble des travailleur·euses, qui ont vu leurs conditions de travail encore dĂ©gradĂ©es, et Ă  qui on demande encore et encore de se serrer la ceinture sous le prĂ©texte de la situation sanitaire, tout en nous affirmant que notre niveau de vie s’est vu augmenter sous le gouvernement Macron : de qui se moque-t-on avec le prix de l’essence actuel ?
Face à un gouvernement et un patronat qui mÚnent la lutte des classes de maniÚre active pour le bénéfice des plus riches, la CNT appelle chacun·e à se mobiliser, se réunir et à organiser des assemblées générales pour construire une véritable grÚve générale.
‱ pour en finir avec les politiques d’austĂ©ritĂ© et la casse des services publics,
‱ pour de rĂ©elles amĂ©liorations des salaires et des conditions de travail,
‱ pour travailler tou·tes, moins et mieux !
‱ Pour l’abolition du patronat et de toute forme de domination !
Rendez vous jeudi 27 janvier Ă  14h devant la PrĂ©fecture de Nantes, rejoignez le cortĂšge anarcho-syndicaliste et rĂ©volutionnaire de la CNT !




Source: Cnt-f.org