Juin 10, 2020
Par Le Numéro Zéro
21 visites


En rĂ©ponse Ă  l’Appel du 17 Juin Ă  agir contre la « rĂ©intoxication du monde Â», une action est prĂ©vue ce Mercredi 17 juin Ă  16h au Pertuis.

Elle vise l’arrĂȘt du projet de dĂ©viation de la RN88 par le contournement du Pertuis et de St Hostien en 2×2 voies.

Appel Ă  l’Action Mercredi 17 Juin

Nous avons aperçu pour la premiĂšre fois dans nos existences ce qui serait encore possible si la machine infernale s’arrĂȘtait enfin. Nous devons maintenant agir concrĂštement pour qu’elle ne reparte pas comme avant.

Certes, nous ne reviendrons pas sur les espĂšces disparues, les millions d’hectares de terres ravagĂ©s, de forĂȘts dĂ©truites, sur les ocĂ©ans de plastique et sur le rĂ©chauffement planĂ©taire. Mais de maniĂšre inĂ©dite, les gaz Ă  effet de serre ont diminuĂ© partout ou Ă  peu prĂšs. Des pans de mers, de terres ont commencĂ© doucement Ă  se dĂ©sintoxiquer, tout comme l’air des villes suffoquĂ©es de pollution. Les oiseaux sont revenus chanter. Alors, pour qui se soucie des formes de vie qui peuplent cette planĂšte plutĂŽt que d’achever de la rendre inhabitable, la pandĂ©mie mondiale dans laquelle nous sommes plongĂ©.es, en dĂ©pit de tous les drames qu’elle charrie, pourrait aussi reprĂ©senter un espoir historique.

Mais pour l’État et pour les lobbys agro-industriels, aĂ©ronautiques, chimiques ou nuclĂ©aires qui guident ses politiques, les consĂ©quences Ă  tirer de la crise sanitaire sont visiblement tout autre. Ils en ont tout simplement profitĂ© pour faire sauter quelques lois environnementales et dĂ©verser des pesticides encore plus prĂšs des maisons, pour relancer la construction d’avions ou l’extraction miniĂšre en Guyane
 Il est donc maintenant avĂ©rĂ© qu’aucune crise, aussi grave soit-elle, ne les fera dĂ©vier du nihilisme absolu de leur obsession Ă©conomique. Nous avons eu deux longs mois pour nous en rendre compte. A nous maintenant d’agir et d’y mettre fin.

Rien ne les fera dĂ©vier de leur obsession destructrice, si on ne les y contraint pas maintenant !

Le gouvernement parle du mois de juin comme d’une “nouvelle marche” dans un dĂ©confinement qui n’est pour lui qu’une remise en marche de l’économie et de la destruction du vivant. La seule “marche” sensĂ©e

c’est d’agir concrĂštement pour l’arrĂȘt des secteurs de productions les plus empoisonnants. Nous appelons donc Ă  une premiĂšre sĂ©rie de mobilisations simultanĂ©es ce mercredi 17 juin.

Nous devons trouver des formes de mobilisations adĂ©quates Ă  la situation. Nous traversons une pĂ©riode oĂč chacune d’entre elle peut avoir une portĂ©e dĂ©cuplĂ©e. On peut initier beaucoup Ă  peu mais on doit aussi se donner les moyens d’ĂȘtre nombreux-ses. Nous nous appuierons sur la tĂ©nacitĂ© des zads, la fougue des gilets jaunes, l’inclusivitĂ© et l’inventivitĂ© des grĂšves et occupations climatiques d’une jeunesse qui n’en peut plus de grandir dans un monde condamnĂ©. Nous agirons en occupant l’espace adĂ©quat entre chaque personne et pourquoi pas masquĂ©s.es quand cela s’avĂšre nĂ©cessaire pour se protĂ©ger les un.es les autres, mais nous agirons !

C’est en rĂ©ponse Ă  cet appel que nous, habitant.e.s Alti-ligĂ©riens.iennes, proposons de nous rassembler contre le projet de la RN88, par une action ce Mercredi 17 Juin au Pertuis.

RN 88 : un projet du PassĂ© !

264 millions d’euros dont 236 de la RĂ©gion : n’y a-t-il pas mieux Ă  faire d’une telle somme Ă  l’heure du dĂ©rĂšglement climatique, de l’effondrement de la biodiversitĂ© et de la nĂ©cessitĂ© absolue et urgente d’une transition Ă©cologique et Ă©nergĂ©tique ?

La RĂ©gion qui sera, de trĂšs loin, le 1er financeur (90 % ce qui doit ĂȘtre un record en France !), alors que les routes nationales ne sont pas dans ses compĂ©tences, utilise lĂ  bien mal l’argent public.

Les habitant.e.s de Haute Loire sont maintenu.e.s dans un Ă©tat de dĂ©pendance Ă  l’automobile quasi absolu, faute d’alternatives. Cette situation pĂ©nalise les mĂ©nages obligĂ©s de consacrer une part excessive de leur budget Ă  l’acquisition, Ă  l’usage et Ă  l’entretien d’un et souvent de plusieurs vĂ©hicules. Quant Ă  ceux qui n’en ont pas, ils sont quasiment exclus de l’emploi et d’une grande partie de la vie sociale et culturelle. Et demain, l’augmentation inĂ©vitable du prix de l’énergie va aggraver encore la situation.

Cette route c’est aussi plus de bruits, de pollutions diverses, d’émissions de particules fines jusqu’à 200 m de part et d’autre de la route (gaz d’échappement, particules des plaquettes de freins, gommes des pneus qui s’éparpillent …). Tout ceci est-t-il bien nĂ©cessaire ? durable ? responsable ? NON.

Cet Ă©tat de fait n’a pourtant rien d’inĂ©luctable. Il est simplement le rĂ©sultat de choix politiques dĂ©libĂ©rĂ©s.

Le dĂ©veloppement Ă©conomique de la Haute Loire ne dĂ©pend pas de ces travaux pharaoniques dont l’impact environnemental sera trĂšs sĂ©vĂšre. Que penser de l’artificialisation du village du Pertuis qui devrait devenir un « Village Service Â». On ne sait pas vraiment quelle est la consistance d’un tel lieu, mais ce village pourrait avoir d’autres ambitions. Une dĂ©viation simple Ă  2 voies pour le confort et la sĂ©curitĂ© des habitant.e.s du Pertuis et de St Hostien serait bien suffisante. Cet investissement lourd n’amorce pas le virage indispensable vers une nĂ©cessaire sobriĂ©tĂ©.

Ce projet qui date de l’ùre industrielle, n’est ni dans l’air du temps ni du cĂŽtĂ© de la sauvegarde de ce qui reste de biodiversitĂ©, des terres agricoles et des espaces prĂ©servĂ©s. Il ne peut non plus rendre rĂ©silient nos territoires face aux grands changements de ce siĂšcle 


Ce projet est à rebours d’une vision d’avenir qui prenne en compte les grands enjeux d’aujourd’hui.

Alors, opposons-nous fermement et durablement Ă  ce projet du monde d’avant et parions sur nos forces prĂ©sentes pour l’avenir des gĂ©nĂ©rations futures. ArrĂȘtons lĂ  les frais inutiles, laissons les dĂ©magogies politiques au rang du passĂ© et commençons, dĂšs aujourd’hui, Ă  rĂ©flĂ©chir au rĂ©el moyen d’adaptation au monde de demain !

C’est pourquoi, nous exigeons l’arrĂȘt immĂ©diat de ce projet de dĂ©viation de la RN 88. ArrĂȘtons la bĂ©tonisation inutile qui conduit au massacre du vivant !

Rejoignez-nous nombreux. ses, ce Mercredi 17 Juin Ă  16h au Pertuis.

Venez endimanchĂ©s.es ou en costumes d’animaux, avec vos peluches d’animaux, vos pancartes et vos masques !

Nous le pressentons tous, nous ne pouvons plus continuer Ă  dĂ©truire le vivant et nous devons collectivement entamer un changement ! Nous sommes Ă  un tournant de l’Histoire, alors allons-y AGISSONS POUR LE VIVANT !

P.-S.

Signataire :

France Nature Environnement haute-loire

FNAUT AUVERGNE-RHONE-ALPES

L’asso’Loucionne

En complĂ©ment…




Source: Lenumerozero.info