L’Assemblée Générale :

  • constate que malgré la tentative de Macron d’obtenir une « trêve sociale « et de faire refluer le mouvement de grève dans le pays, la mobilisation reste importante dans le secteur de l’éducation comme dans tous les secteurs professionnels du public et du privé ;
  • réaffirme son appel du 17 décembre : « La contre-réforme des retraites s’inscrit dans un ensemble de contre-réformes dont la Loi Blanquer, la loi de la Réforme de la Fonction Publique, les ordonnances Macron sur le Code du travail, la récente réforme Macron sur l’assurance chômage… toutes visant la destruction des services publics et la disparition des acquis sociaux. » ;
  • considère que « ne rien lâcher » signifie être en grève reconductible avec les cheminots, les agents de la RATP, les salariés des raffineries… pour le retrait du projet Macron.

L’assemblée générale appelle les collègues dans les écoles, les collèges, les lycées, les services… à s’engager dans la grève reconductible et à participer aux différentes actions locales (y compris sur Loches, Amboise et Chinon), en particulier :

  • à la manifestation intersyndicale / Gilets jaunes du samedi 11 janvier à partir de 14h place Jean Jaurès à Tours, qui sera suivi d’un concert de soutien à 18h, salle des fêtes de Saint-Pierre-des-Corps
  • aux rassemblements vendredi 10 janvier à 7h15 devant le lycée Grandmont, à Auchan Tours Nord pour des initiatives devant les lycées Vaucanson et Choiseul
  • au rassemblement devant la DSDEN 37, rue Giraudeau à Tours lundi 13 janvier à partir de 7h. À l’issue de ce rassemblement, à 10h, nouvelle assemblée générale de l’éducation, faculté des Lettres, rue des Tanneurs à Tours.

Article publié le 09 Jan 2020 sur Larotative.info