Novembre 28, 2019
Par Paris Luttes
65 visites


Le 27 novembre à 9h30, notre camarade et ami Diakité, membre du Collectif La Chapelle Debout ! et militant des Gilets Noirs en lutte, a été arrêté par 8 policiers à l’entrée du métro Grands Boulevards.

Il a été chassé et arrêté parce que noir, immigré, militant et sans papier. Il est arrêté parce qu’il lutte pour la dignité.

Il est aujourd’hui enfermé à la prison pour étranger.e.s de Vincennes. Là où Mohammed, lui aussi enfermé au centre de rétention parce qu’étranger, a été tué le 8 novembre.

La police et l’État font tout pour faire peur aux gilets noirs mais la peur a changé de camp.

On s‘organise et ne s’arrêtera pas tant que notre camarade ne sera pas libre.

“S’il y a un gilet noir, un immigré qui souffre, c’est tous les gilets noirs qui souffrent. Partout où un gilet noir souffre, c’est tous les gilets noirs qui seront là”.

Partout où la machine raciste de l’État et de ses complices s’active, on ripostera.

Nous appelons tous-tes les militant-es, journalistes, à relayer ce communiqué, écrire des appels à soutien et à venir soutenir Diakité

VENDREDI 29 NOVEMBRE à 14h au TGI de Paris, Porte de Clichy.

Soyons nombreux-ses pour exiger sa libération immédiate.

LIBERTÉ POUR DIAKITE !

LIBERTÉ POUR TOUSTES LES AUTRES

TRUISONS LES CENTRES DETENTION

NI RUE NI PRISON

PAPIERS ET LIBERTÉ POUR TOUSTES




Source: Paris-luttes.info