Mars 8, 2018
Par Rebellyon
172 visites

Depuis déjà 2 mois, étudiant-e-s et lycéen.ne.s ont engagé la lutte contre la nouvelle vague de réformes menées par Macron à l’encontre du monde de l’éducation. Loi Vidal, sélection à l’université, réforme du bac, il s’agit évidemment de continuer le processus de Bologne et de produire une jeunesse docile et facilement intégrable dans un marché du travail de plus en plus précarisé. En soumettant l’organisation de la formation aux exigences des entreprises, ces réformes sont la suite logique de la Loi Travail.

La multiplication des AG, manifestations et blocages de ces dernières semaines est due au travail de mobilisation effectué localement, ville par ville. À Rennes, nous nous sommes organisé.e.s dans une assemblée large, qui a toujours eu le souci d’intégrer en son sein, outre les étudiant.e.s et lycéen.ne.s, de nombreuses personnes en lutte (chômeur.euse.s, postier.e.s en grève, précaires, etc.). La politique anti-sociale de Macron touche des couches toujours plus larges de la population, et nous tenons à rester en lien avec les luttes en cours, afin de pouvoir construire une contre-offensive massive et déterminée. La question qui s’offre à nous est celle des outils à mettre en place pour créer et accentuer le rapport de force et pour gagner contre le gouvernement.

Pour faciliter l’organisation de ce moment, nous demandons aux personnes ayant l’intention de nous rejoindre de nous prévenir par mail : [email protected]




Source: