Avril 25, 2020
Par Mille Babords
342 visites


Cher-e-s ami-e-s,

Nous espérons tout d’abord que chacune et chacun d’entre vous allez bien, ainsi que vos proches.

La librairie a dû fermer ses portes le vendredi 14 mars pour respecter les directives du gouvernement. Nous savions que cette décision aurait un impact lourd et conséquent pour la librairie étant donné que la vie de la librairie dépend uniquement de la vente des livres et des adhésions et que nous ne pouvons prétendre à aucune subvention. Nous avons depuis le début du confinement tenu à poursuivre notre activité d’une autre manière en proposant des lectures de textes, en rendant hommage à Salim Hatubou, en publiant des liens vers des sites amis d’éditeurs proposant des textes en accès libre, comme les éditions La Fabrique, Syllepse, Libertalia, etc.

Comme vous le savez, la librairie Transit depuis sa création œuvre pour faire connaître les petites maisons d’édition indépendantes, celles qui osent publier les penseurs, écrivains, poètes, historiens, philosophes, économistes, porteurs des pensées critiques les plus radicales de notre société, des militants des quartiers populaires, aux militants anticolonialistes et antifascistes. Transit offre dans son espace une place importante aux éditeurs, penseurs et écrivains venus d’ailleurs : du Maghreb, des Comores, de Palestine, du Liban, de Kanaky, de Madagascar, et de certains pays africains. Nous pensons encore plus aujourd’hui que notre librairie par son indépendance et les idées défendues peut contribuer à lutter contre ce libéralisme ravageur, l’obscurantisme et la xénophobie. Notre fonds devient ainsi une arme pour comprendre autrement notre monde, notre société… Les livres deviennent un produit de première de nécessité.

Aussi, nous réfléchissons dès à présent à la poursuite de notre activité, une ouverture partielle, un système de « drive » ou de dépôt dans certains commerces, etc. Cependant, en cette période de confinement, il nous est très difficile de surmonter le manque de ressources, c’est pourquoi nous faisons cet appel à soutien. Bien conscients des nombreux appels à collecte qui révèlent des situations indignes et dramatiques, il nous est difficile d’ajouter à la longue liste notre appel, mais nous craignons sincèrement pour l’avenir de notre association. Afin de combler le manque de ressources et envisager une réouverture 5 000 € nous serait nécessaire.

Si vous pensez comme nous que la librairie Transit doit continuer à poursuivre ses activités maintenant mais surtout après la fin de ce confinement, où nous pourrons enfin sortir, partager, échanger, discuter, réfléchir, inventer d’autres formes de lutte, alors nous vous invitons à nous soutenir selon vos moyens :

En versant un don à Helloasso https://www.helloasso.com/associations/librairie%20transit/collectes/le-jour-d-apres-continuer-la-librairie

En envoyant un chèque à Librairie Transit 45 boulevard de la Libération 13001 Marseille

Merci pour votre soutien. Parlez de Transit à vos amis et faites suivre cet appel.

Nous nous retrouverons plus déterminé.e.s encore dans le combat militant !




Source: Millebabords.org