Après l’évacuation de l’université du Mirail cette nuit (du mardi 8 au mercredi 9 mai), le Collectif des Réfugiés Occupants du Mirail invite les personnes solidaires et les collectifs à venir en soutien devant la préfecture dès ce mercredi 9 mai 18h et les jours suivants.

Le Collectif des Réfugiés Occupants du Mirail, se voit dans l’impasse suite à l’évacuation de l’université du Mirail cette nuit à 3h30 dans la violence que nous connaissons tou.tes des forces de l’ordre. Nous avons à plusieurs reprises tenté le dialogue avec la préfecture pour trouver une solution d’hébergement, sans réponses…

C’est pourquoi, n’ayant d’autres choix que de dormir à nouveau dans la rue, nous avons choisi de le faire devant la préfecture dès ce soir (mercredi 9 mai, 18h) pour lui rappeler notre situation.
Une conférence de presse aura lieu pour rappeler notre parcours et nos revendications.

Nous invitons toutes les personnes solidaires et les collectifs à venir dés ce soir et les jours et nuits suivantes à être présentes à nos cotés. Votre présence sera pour nous rassurante et nous rendra plus visible, nous vous invitons particulièrement à venir partager votre petit déjeuner et vos soirées avec nous.

Nous invitons toutes les personnes solidaires et les collectifs à la solidarité matérielle, notamment en matériel de camping (tentes et matelas prioritairement), en nourriture (petit déjeuner, ne nécessitant pas de cuisson), en pharmacie (en cas d’intervention policière).

Nous invitons toutes les personnes solidaires et les collectifs à faire circuler notre communiqué de presse et relayer l’information sur notre situation. Si lors du rassemblement vous souhaitiez faire des images veuillez respecter notre droit à l’image, et donc demandez aux personnes si elles souhaitent être prises en photo.

Notre lutte a débuté il y a déjà plus d’un mois, grâce à de nombreux soutiens et notre détermination, merci de respecter nos choix et de ne pas prendre de décisions dans la précipitation.

Si vous décidez de nous rejoindre, soyez responsable et autonome. Merci

Le CROM




Source: