Le 28 avril 2016, après presque 2 mois d’effervescence sociale déclenchée par la “loi travail” et le monde et qui la met en place, une manifestation de dizaines de milliers de personnes s’est déroulée à

Marseille. Suite à la manif intersyndicale, des milliers de personnes ont continué d’arpenter les rues vers une action de blocage économique contribuant à augmenter un rapport de force.

Des centaines de personnes ont ainsi investi des voies ferrées à proximité de la gare Saint Charles. Avec ses cinq-six heures de perturbations qui venaient se rajouter à la grève de cheminots, ce fut une des actions les plus fortes menées sur Marseille pendant cette agitation sociale.

Cette manifestation a été attaquée dès le début par la forte présence policière et ce, pendant des heures et sur plusieurs kilomètres, faisant ainsi des dizaines de blessé-e-s dont 3 graves, ainsi que 57

arrestations. Au moins 3 personnes en détention préventive aux Baumettes, 2 comparutions immédiates, 7 procès, 16 comparutions sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) et un grand nombre de rappel à la loi ont fait suite à cette répression.

Deux gros procès pour entrave à la circulation des trains ont débouchés sur la demande de paiement de frais en civil dont le total est de 8600€ (3800+4800) que quatorze personnes doivent payer à la SNCF en réparation du « préjudice moral porté à l’image de marque de la SNCF » et au titre des « frais irrépétibles » (frais de justice engagés par la SNCF).

Un appel local et national à soutien financier est lancé pour aider à payer certains frais de justice car se solidariser face à elle est important et fait partie intégrante des combats menés.

La police et la justice frappent de manière arbitraire. Il s’agit de ne pas rester isolé-e, de se faire écraser le moins possible et de s’entraider en cas de condamnation. Ce soutien, c’est en somme une des suites de ce mouvement social.

Il est possible d’organiser des temps de soutien et des collectes localement. Mais aussi de participer au “pot commun” lancé sur internet et de diffuser son existence.

Vous pouvez nous contacter par mail à l’adresse suivante : [email protected],fr

Des personnes ayant participé au mouvement social

Source: http://mars-infos.org/appel-a-soutien-financier-contre-2824 -