Avril 26, 2016
Par La Rotative (Tours)
89 visites


La situation financière d’ACRIMED [1] n’est pas dramatique mais inquiétante. Merci de vous en inquiéter !

Acrimed vient de fêter ses 20 ans. Et comme nous l’avons écrit à cette occasion, Acrimed est une « créature fragile » puisqu’elle « repose sur une activité militante, pour l’essentiel bénévole, et ne dispose que de faibles ressources financières ».

Il ne sert à rien de (se) raconter des histoires : pour qu’Acrimed continue à exercer dans des conditions acceptables ses activités, il nous faut de nouvelles « ressources », sans lesquelles nos caisses continueront à se vider dangereusement, laissant craindre un dépôt de bilan qui pourrait survenir à la fin de l’année 2016.

Autrement dit et concrètement :

Acrimed a besoin d’argent, et plus précisément de 60 000 euros !

Lire la suite sur le site d’ACRIMED




Source: