QUE PUBLIER SUR BOURRASQUE ?

Vous pouvez proposer à la publication sur Bourrasque toutes sortes de textes. De l’appel à une soirée de soutien jusqu’au texte de philosophie politique, en passant par des appels à manifestations, des comptes rendus d’actions, des textes qui décortiquent les systèmes d’oppressions, des reportages auto-réalisés autour de luttes locales ou non, des considérations stratégiques, des analyses politiques. Vous pouvez avoir écris vous-même ces articles, ou relayer des textes d’autres sites que vous souhaitez partagez avec le lectorat de Bourrasque-info. Cela peut être important pour comprendre les enjeux politiques qui nous entourent et agir en conséquence.

Cette variété de formats permet de partager des positionnements politiques et des réflexions critiques sur de nombreux plans et sur diverses questions, ou tout simplement de faire connaître vos initiatives. Nous avions par exemple tenté, en tant qu’équipe de modération, de faire un travail de partage d’articles et de reportages au début du mouvement des gilets jaunes. Nous avons essayé de saisir ce qui se déroulait dans ce mouvement d’une forme nouvelle, et de partager ainsi des informations utiles pour réfléchir et agir politiquement dans le Finistère, pour celles et ceux qui comme nous n’arrivaient pas forcement à se situer vis-à-vis des événements en cours.

Nous voulions aussi préciser que, bien qu’historiquement centré sur Brest, le site a vocation à relayer ce qui se passe dans tout le Finistère, et même ce qu’il se passe n’importe où pourvu que ce soit lié de près ou de loin à une lutte ou une réflexion émancipatrice ou subversive.

Bon, l’interface de publication est un peu oldschool mais il y a un super guide pour tout vous expliquer !



COMMENT CA SE PASSE ?

Lorsque vous proposez un article à la publication, c’est nous (l’équipe de modération) qui validons ou non sa publication, si il correspond à la ligne politique du site.

Cette ligne est détaillée dans la charte de publication.

Cette charte permet de partager les grandes lignes de ce qu’on accepte ou pas pour que ce soit un peu clair pour les gens qui publient, mais ce n’est pas un texte de loi. C’est plutôt une indication qui résume comment on fait nos choix. Lorsque nous refusons des propositions de publications,nous tentons d’expliquer ce qui motive le refus dans les commentaires sous l’article.

L’idée est de rendre nos choix de modération transparents, en les expliquant, de façon à ce qu’ils soient compréhensibles et critiquables.

Puisque notre but est que Bourrasque soit un outil collaboratif et utile collectivement, nous essayons de garder une certaine ouverture vis-à-vis des textes publiés, et de ne pas porter une ligne de modération sectaire. L’idée est que Bourrasque-info soit un outil utile aux mouvements sociaux dans le Finistère.

Le travail de modération ne vise pas à satisfaire les goûts de l’équipe de modération, mais à ce que Bourrasque-info soit et reste un site collaboratif de lutte, d’information, et de pensées révolutionnaire et anti-autoritaire. C’est-à-dire un site qui relaye des actions et réflexions qui visent de façon plus ou moins directe à l’émancipation de tou.te.s. Et encore une fois un site qui soit de fait utile aux luttes.

POURQUOI ÊTESVOUS INDISPENSABLES A LA VIE DU SITE ?

Bourrasque n’est pas un journal avec une équipe de rédaction. Nous ne pouvons ni ne voulons être un comité de rédaction qui aurait la prétention d’être partout, de tout relayer, et fournir des articles de sources diverses sur des sujets variés. L’idée d’un site collaboratif comme celui-ci est de s’informer les un.es les autres de nos actions et de ce à quoi on gamberge, de se partager des contenus qui font avancer nos luttes et nos réfléxions.

Il parait important de le préciser, car on reçoit souvent des remarques sur le fait que tel ou tel évènement n’ai pas été publicisé sur Bourrasque ou que les publications de Bourrasque sur tel ou tel sujet sont trop parcellaires ou pas assez variées. Nous sommes bien sûr d’accord avec ces critiques, mais la seule façon de résoudre ces problèmes est bel et bien l’implication des personnes qui se sentent concernées par ce qui est publié sur ce site, et qui pensent que cette initiative a du sens.

Si tu lis un article que tu trouves trop chouette : publie-le !

Si tu écris une chanson contre la taule : publie-la !

Si tu subis des oppressions systémiques et que t’as envie d’en parler : vas-y !

Si tu as été en manif et que tu penses pouvoir raconter ce qui s’y est passé : écris un compte-rendu !

Si tu es témoin de violences policières : raconte-le !

Si tu trouve qu’il y a des lacunes sur le site : complète-les !

Seule une publication collaborative vivante peut permettre une véritable variété, richesse et réactivité sur tous les sujets qui nous intéressent en tant que révolutionnaires.

Nous ne sommes pas et ne voulons pas être des journalistes. Selon nous, Bourrasque à autant besoin de personnes qui le lisent que de personnes qui y écrivent.

AUTONOMIE ET CONTRE POUVOIR MEDIATIQUE.

Pour finir, faire vivre et amplifier des médias qui appartiennent au mouvement révolutionnaire, c’est construire et renforcer dans le temps des contres-pouvoirs médiatiques qui augmentent à la fois notre visibilité et notre indépendance des médias dominants. Des espaces que l’on fabrique nous-même, qui ne sont pas dépendants de « réseaux sociaux » dont les algorithmes servent des buts antogonistes des notres. Des espaces que l’on peut protéger (au moins en partie) contre les yeux indiscrets de l’état. Des espaces où nous avons directement la parole pour communiquer sur nos luttes sans subir les censures et déformations habituelles de l’info par la presse marchande.

Ce contre pouvoir est profitable à tous les mouvements politiques qui se reconaissent dans le projet d’émancipation universelle qui est le nôtre.

Nous pensons important de rappeler qu’il est souhaitable pour le mouvement révolutionnaire de posséder des médias stables dans le temps, ancrés dans nos luttes, avec un fonctionnement qui tend à une forme de propriété collective de l’outil. Des médias qui augmentent leur audience de façon à peser dans la balance médiatique.

Un site comme Bourrasque-info a beau être géré par un nombre restreint de personne (pour des raisons de fonctionnement et d’anonymat), il est entièrement dépendant de son utilisation et de son utilité collective pour exister et avoir du poids, ce qui est une bonne chose car on ne pourrait pas souhaiter qu’un site déconnecté des personnes qui luttent ait trop de poids médiatique.



Le sens de Bourrasque-info est d’être alimenté par les personnes en lutte, et géré par des personnes impliquées dans ces mêmes luttes et mouvements sociaux.

Bref, ce site a été créé pour favoriser l’autonomie des luttes, faciliter les liens entre les collectifs, groupes, et individus en lutte, pour être une caisse de résonance des résistances et conflictualités en cours dans le Finistère et ses alentours.

Il nous paraît indispensable que les personnes en lutte puissent diffuser elles-mêmes leurs informations, sans passer par le filtre des médias dominants qui les censurent ou les déforment.

AUTONOMIE, AMOUR, RÉVOLUTION !

Le collectif de modération de Bourrasque-info.


Article publié le 11 Fév 2020 sur Brest.mediaslibres.org