Appel à l’armée de réserve

Nouveaux vieux soyez-pratiques soyez-crevés

de quelque maladie brutale blanchis

de tous frais à charge-contribuable

à charge E.T.P

E.T.P Cat. A, E.T.P Cat. B

E.T.P Catégorie C

E.T.P à écouter les pleurnicheries, les gamineries, les grabataires, incontinents, les stationnaires, les stationnés, les véhéments, les violents, les ulcérés, les glapissants, les envieux, les délirants, les forcenés, les sidérés, les soucieux, les populeux, les brenneux, vos emmerdements : l’insecte de vos gémissements de bout d’course

[ça compte ça, ça sera décompté ça]



Nouveaux vieux soyez-pratiques-soyez-crevés

Chute d’étage, accident d’chasse, accidents de caisses, accidents de taf, carlingue froissée, carlingue ridée, râteaux rouillés, le gaz, de faim, de soif, de médocs, de rupture de stock, grand saut coin de trottoir, coin de rue, coin de panneau, AVC, coin d’escalier, à lier de justesse zéro-cérébral au fond du couloir synesthésique dans un mouroir juteux

On fait la poussière, il y a des places : Un Lit

bien au chaud à l’abri

des chiards, des regards

pour vos membres rassis

vieux, racornis, pourris, usés, cassés, moissonnés, usinés à souhait

Un trou bien chaud, un beau tout noir

sans vis-à-vis : Un Reposoir

ON S’ACTIVE NOUVEAUX VIEUX POUR NOS ENFANTS

nos enfants chéris, nos bambins, nos tout petits,
nos enfants, bredouillant, nos enfants papouillant
batifolant, barbotant, bafouillant, morvouillant,
jubilant, ahanant, compissant, croupissants,Voy-
ez nos bambins, nos chérubins, nos moujingues
nos quadrumains, nos galopins, l’avenir dressé
sur quatre pattes et la queue au régime universel

POUR NOS ENFANTS SOYONS PROPRES SOYONS PROBES

Crevez, clamsez, décédez, passez l’arme à gauche
déclinez votre nom aux pages idoines de la PQR
que plus personne ne lit, avec violence, en silence – seuls ou non – en vitesse ou bien plus prestement,
pétez, éclatez, expiez, expirez, débourrez, succombez,
videz vous jusqu’en bas, claquez, clabotez, calanchez
et dans votre dernier soupir pensez-y au bien commun

Mémère Jeannine


Article publié le 20 Jan 2020 sur Lundi.am