Cher.e collègue,

La menace terroriste n’est pas un vain mot, la France vient d’en faire les frais récemment. Dans ce contexte et sans toutefois tomber dans la psychose, je vous invite à signaler systématiquement à **** et à moi même tout changement de comportement, ou bien tout comportement décalé de la part des étudiants.es, ou autre personnes dans le cadre de vos créneaux d’enseignements, de votre activité de soutien à la scolarité, du soutien logistique, d’accueil, etc…

Il ne s’agit pas de faire de la délation, il s’agit de réaliser de la simple prévention primaire permettant d’alerter les services compétents.

Je vous remercie de toute l’attention que vous porterez à cette note.

Bien à vous,

J*****

Doyen


Article publié le 14 Oct 2019 sur Iaata.info