APPEL GÉNÉRAL POUR ORGANISER LA DÉFENSE DU SITE DU CARNET

aux adhérent-e-s de NDDL PE

aux associations de protection de la nature et de l’environnement

aux collectifs, aux ZADS

à la Coordination des organisations soutenant les projets de la ZAD

Partout la volonté des promoteurs de tous genres sévit pour imaginer toujours plus de routes (2X2 voies Nantes-Pornic), de centres de loisirs (Surf-Park , CenterParc….), de fermes-usines, d’entrepôts (Amazon…), d’industries polluantes, de surfaces commerciales contribuant, de ce fait, à l’artificialisation galopante des territoires, à la fois destructrice de biodiversité et en complète contradiction avec les accords de Paris de 2015 pour le climat. En pays de la Loire, le projet de construction d’un site ’’éco-industriel’’ au Carnet fait figure de modèle à combattre.

Ce projet porté par le Grand Port Maritime de Nantes St-Nazaire (GPMNSN) fait partie des 78 sites industriels pour lesquels Monsieur Macron veut réduire à trois mois le délai d’obtention du permis de construire, en anticipant notamment sur la délivrance des autorisations environnementales.

Le Carnet fut de 1974 à 1997 le théâtre d’une lutte victorieuse contre l’implantation d’une centrale nucléaire. Aujourd’hui, le nouveau projet, s’il venait à son terme, détruirait 110 hectares d’espace naturel (dont 51 hectares de zones humides ) dans l’estuaire de la Loire, dernier fleuve sauvage d’Europe. 116 espèces protégées sont ainsi menacées de disparition.


Afin d’unir nos forces et d’agir ensemble, nous vous invitons à participer à une réunion pour contrer le projet du GPMNSN

le 10 octobre à 15 h

à l’Ambazada

sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes .

Penser à venir avec un masque et à apporter son propre gobelet pour prendre le verre de l’amitié !

Merci de nous confirmer votre présence par mail à [email protected]


Article publié le 16 Sep 2020 sur Zad.nadir.org