Juillet 21, 2022
Par Campagne BDS France
260 visites

Date d’origine : 21/07/2022
Auteur : Campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël (PACBI)

Rejoignez les clubs palestiniens, dont les joueurs ont perdu la vie et des membres à cause des soldats et des assauts militaires israéliens, en exhortant les équipes de football internationales à ne pas jouer de matchs en Israël, régime d’apartheid.

Pour agir, cliquez ici (plus d’informations ci-dessous)

Le monde du sport prend de plus en plus position en faveur des droits des Palestiniens.

Pourtant, certaines équipes de football se positionnent carrément du mauvais côté de l’histoire, en permettant que leurs noms célèbres soient utilisés pour laver sportivement les crimes israéliens contre les Palestiniens.

La Juventus, l’Atlético de Madrid, l’AS Roma, Tottenham, le Paris Saint-Germain et Nantes prévoient des matchs dans l’Israël de l’apartheid dans les semaines à venir. L’Uruguay prévoit de s’entraîner dans le pays de l’apartheid avant la Coupe du monde de cet automne, et les médias israéliens annoncent un match contre l’Espagne.

Les clubs palestiniens, dont les joueurs ont perdu la vie et des membres à cause des soldats et des assauts militaires israéliens, ont écrit aux clubs pour leur demander d’annuler ces matchs complices.

Ajoutez votre voix à la leur.

Écrivez aux 8 clubs dès maintenant. Il n’y a pas de fair-play avec l’apartheid israélien.

Les joueurs du Al Khader FC Mohammad Ghneim (19 ans) et Zaid Ghneim (14 ans) et le prodige de la Palestine Football Academy Thaer Yazouri (18 ans) ont été tués par des soldats israéliens en avril et mai de cette année.

Le joueur du Balata FC, Saeed Odeh (16 ans), a été tué par des soldats israéliens l’année dernière.

L’Association palestinienne de football des amputés est composée de joueurs qui ont perdu un membre à cause des assauts militaires israéliens sur Gaza.

C’est pour ces joueurs et d’autres, et pour les Palestiniens, jeunes et vieux, qui continuent de rêver, que les équipes palestiniennes ont juré de ne pas se taire et de dresser un piquet de grève moral.

Rejoignez-les. 

Envoyez un courriel aux 8 clubs : Annulez les matchs. Faites-le pour Mohammad, Zaid, Thaer, Saeed, les amputés et beaucoup trop d’autres. 

Continuez à dire leurs noms. Et aidez à chasser l’apartheid du football. 

Écrivez à la Juventus, à l’Atlético Madrid, à la Roma, à Tottenham, au PSG, à Nantes, à l’Uruguay et à l’Espagne.

Ne faites pas du sport avec l’apartheid israélien.

Voici le texte de l’e-mail traduit en français. Vous pouvez envoyer l’e-mail en cliquant ici

Chers joueurs, dirigeants et personnel,

Je joins ma voix à celle des équipes palestiniennes qui vous exhortent à ne pas jouer ou vous entraîner dans l’Israël de l’apartheid.

Israël, tout comme d’autres régimes oppressifs, invite des équipes célèbres comme la vôtre parce qu’il sait que ces événements sportifs sont une occasion en or de laver sportivement son régime d’apartheid. Ils contribuent à fournir à l’Israël de l’apartheid la couverture dont il a besoin pour poursuivre son oppression brutale et prolongée de tous les Palestiniens, y compris les footballeurs, en toute impunité.

Jouer un match aujourd’hui dans l’Israël de l’apartheid, alors qu’il continue à tuer, mutiler et arrêter de jeunes footballeurs palestiniens, va à l’encontre des valeurs mêmes qui sous-tendent le sport en général, et le beau jeu en particulier. Ce serait comme jouer un match dans l’Afrique du Sud de l’apartheid dans les années 1980. 

Le monde du sport a sanctionné la Russie pour son invasion illégale de l’Ukraine, qui dure depuis des mois. Il est grand temps de mettre fin à l’hypocrisie en adoptant une position similaire contre le régime israélien de colonisation et d’apartheid qui dure depuis des décennies. 

Jouer le match dans l’Israël de l’apartheid est un choix. Vous pouvez choisir de vous placer du bon côté de l’histoire, en rejoignant un nombre croissant d’équipes et d’athlètes qui défendent les droits des Palestiniens. Ou vous pouvez choisir de jouer pour l’équipe de l’apartheid et le faire figurer à jamais dans le livre d’histoire de votre club.

Écoutez les équipes palestiniennes. Annulez le match. Faites-le pour :

Zaid Ghneim, 14 ans, Al Khader FC, tué par des soldats israéliens, mai 2022. 

Thaer Yazouri, 18 ans, Académie de football palestinienne, tué par des soldats israéliens, mai 2022. 

Mohammad Ghneim, 19 ans, Al Khader FC, tué par des soldats israéliens en avril 2022. 

Saeed Odeh, 16 ans, Balata FC, tué par des soldats israéliens, mai 2021. 

Les joueurs de l’Association de football des amputés de Palestine qui ont perdu des membres lors des assauts militaires israéliens sur Gaza.

Il n’y a pas de fair-play avec l’apartheid israélien.

Aidez-nous à développer la campagne et partagez cette alerte sur Facebook et Twitter en utilisant les hashtags #NoFairPlay & #NothingFriendly !




Source: Bdsfrance.org