Août 8, 2016
Par Le Monde Libertaire
262 visites


par PAT DE BOTUL le 8 août 2016

Anti-nucléaires en GAV

Rémi Filliau et Sophie Jallier, deux participants au jeûne contre l’armement nucléaire organisé tous les ans à l’occasion du jour anniversaire du largage de la bombe atomique sur Hiroshima, sont toujours en garde à vue. Ils doivent être déférés devant le tribunal à la demande du parquet de Paris. Les deux pacifistes ont été interpellés samedi matin alors qu’ils apposaient des autocollants et inscrivaient des slogans à la craie en face du siège des « Républicains », rue de Vaugirard. « L’action non violente consistait en un die-in pour rappeler aux candidats à l’élection présidentielle la nécessité d’arrêter l’armement nucléaire français, qui coûte autour de 4 milliards d’euros chaque année », selon le collectif des « Désobéissants ».

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: